Blog ENI : Toute la veille numérique !
Jusqu'à ce soir ! : -25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. 24 heures dans une vie (pas si) privée
  3. Bluetooth, données de santé et suivi sportif
Extrait - 24 heures dans une vie (pas si) privée 250 conseils pratiques pour protéger vos données personnelles sur Internet
Extraits du livre
24 heures dans une vie (pas si) privée 250 conseils pratiques pour protéger vos données personnelles sur Internet
10 avis
Revenir à la page d'achat du livre

Bluetooth, données de santé et suivi sportif

7 heures

Quelques heures plus tard, le réveil sonne. Il est 7 heures et une journée de travail chargée s’annonce pour le couple. Maxime et Julie se lèvent et enchaînent les rituels de début de journée : smartphone allumé, tablette activée, enceinte connectée, radio, actualités. Tout l’appartement se connecte. Un message de rappel d’un rendez-vous apparaît sur l’écran du smartphone de Maxime, le réfrigérateur alerte sur la diminution du nombre de yaourts et la nécessité d’en racheter tandis que l’enceinte connectée annonce le temps prévu pour la journée.

Plein de bonnes résolutions, Maxime enfile sa montre connectée, ses oreillettes Bluetooth et commence son jogging du matin. Le médecin lui rappelle régulièrement l’importance du sport : « il faut lutter contre la sédentarité ! » répète-t-il sans arrêt.

Durant son heure de course, Maxime a activé le Bluetooth de ses oreillettes pour écouter sa musique. Fan inconditionnel depuis le berceau de Jacques Dutronc, il enchaîne les foulées au rythme de ce vieux tube  : « il est 5 heures, Paris s’éveille » tandis que le métro aérien, déjà bondé, le survole. Après cinq minutes interminables d’un pénible échauffement, il s’arrête déjà. En l’occurrence, ce n’est pas la fatigue mais son smartphone qui l’arrête. Maxime a oublié de lancer son application de suivi sportif. Comment pourra-t-il faire le point sur ses performances et les partager avec ses amis du bureau s’il ne lance pas la fonction de suivi ?

Trois quarts...

Les risques

Les objets connectés du quotidien tels que les smartphones, tablettes, oreillettes, etc. embarquent de nombreux dispositifs de connexion : Wi-Fi, Bluetooth, capteurs corporels. Grâce à ces dispositifs, l’objet connecté pourra capter vos faits et gestes tels que votre rythme cardiaque, vos déplacements, votre localisation, mais aussi communiquer avec d’autres dispositifs et retransmettre les données collectées aux sociétés qui fabriquent les objets, bien souvent via des applications téléphoniques très intrusives. Un des principaux risques est que ces données extraites des objets connectés, mais aussi des réseaux sociaux, permettent de catégoriser les individus en fonction de leur personnalité, leur santé et de leurs habitudes quotidiennes et, in fine, de prédire leur comportement1.

Des sociétés sont payées pour écouter les conversations enregistrées par les enceintes connectées mais aussi par les aides vocales de façon générale. Ces entreprises retranscrivent certaines conversations de façon aléatoire pour améliorer la reconnaissance vocale2. J’ai par ailleurs constaté que certains utilisateurs de smartphone Android déclenchaient par accident et à leur insu l’aide vocale de Google. Ainsi, ils découvrent a posteriori des mots ou phrases enregistrés par accident dans leur compte Google. La commande vocale de certains smartphones semble donc relativement sensible au déclenchement. 

Le développement du Bluetooth ces dernières années jusqu’à l’arrivée du Bluetooth 5.0 low energy a permis d’augmenter la portée du signal Bluetooth et de l’adapter dans le cadre du développement des objets...

Conseils pratiques

Pour tous

 Reprenez les conseils du chapitre précédent.

 Lorsque vous ne vous servez pas de ces fonctionnalités, il est recommandé de déconnecter vos connexions Bluetooth, Wi-Fi et GPS. Cela évite un envoi de données continu en arrière-plan de votre smartphone à votre insu.

 Soyez attentif à chaque installation d’application, vérifiez les autorisations accordées à chacune pour limiter en partie la collecte de données. Faites le point sur toutes les autorisations accordées à vos applications.

Sous Android :

  • Télephone Xiaomi : Paramètres - Applis et notifications - Gestionnaire d’autorisations

  • Télephone Samsung : Paramètres - Applications - Paramètres (icône images/icparam.png) - Autorisations d’applications

Sous IOS : Paramètres - Vie privée

 Sur un smartphone Android, désactivez le tracking de votre localisation via le Wi-Fi et le Bluetooth. Quand ces options sont activées, votre smartphone peut vous localiser pour différents services en arrière-plan, même si le Wi-Fi et le Bluetooth sont désactivés. 

Sous Android :

  • Télephone Xiaomi : Paramètres - Localisation - Recherche Wi-Fi et Bluetooth

  • Télephone Samsung : Données biométriques et sécurité - Position - Améliorer la précision - Analyse Wi-Fi et Analyse Bluetooth

Sous IOS : Paramètres - Vie privée - Localisation. Sélectionnez l’application puis activez Jamais. Précisez l’autorisation d’accès uniquement pendant le fonctionnement de l’application. 

 Privilégiez des applications de sport qui gardent vos données sportives en interne sur votre smartphone, cela ne vous empêchera...