Blog ENI : Toute la veille numérique !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici

Méthodologies : avantages et inconvénients

Quand utiliser une méthodologie ?

1. Pourquoi une méthodologie ?

Une méthodologie de projet, c’est l’ensemble des règles théoriques à appliquer pour organiser un projet. Il s’agit d’une approche conceptuelle plutôt destinée aux professionnels des projets, à la différence de ce livre qui a pour objectif de démocratiser la gestion de projet avec une approche plus pratique.

Pourquoi aborder plus en détail certaines méthodologies de gestion de projet dans ce livre ? Pour deux raisons :

  • Connaître les méthodologies utilisées par vos interlocuteurs aguerris dans la gestion de projets (service interne, prestataires, sous-traitants…) afin de faire des choix éclairés, de gagner du temps et d’éviter les incompréhensions mutuelles.

  • Connaître celles qui fonctionnent (parfois contre-intuitives) et celles qui ne fonctionnent pas (qui sont pourtant adoptées instinctivement).

Peut-être vous demandez-vous pourquoi ne pas adopter dès maintenant une méthodologie, plutôt que d’aborder brièvement le sujet dans ce chapitre ? Tout simplement parce que ses contraintes sont importantes.

Contrainte

Description

Investissement en temps

La courbe d’apprentissage est raide avant de maîtriser réellement les concepts théoriques et de pouvoir...

Cascade : tout définir d’emblée et livrer à la fin

Dans le bâtiment, l’architecture repose sur les lois de la physique et les matériaux sont des éléments concrets. Un projet de construction est donc naturellement très structuré. Ainsi, vous ne verrez jamais un architecte dire à son chef de chantier : « Annulez-moi ces trois étages, j’ai changé d’avis ! ».

Cette approche est transposée à l’informatique dans les années cinquante pour le projet Sage. Celui-ci est destiné à fournir une vision unifiée de l’espace aérien nord-américain face à la menace soviétique. Son résultat le plus emblématique est la salle de commandement munie d’écrans géants popularisée par des films tels que Docteur Folamour ou WarGames. Pour coordonner les multiples sous-traitants travaillant sur ce projet, la Défense américaine a besoin d’une méthodologie structurée.

C’est ainsi que naît formellement le modèle en cascade. Il est constitué d’un flot continu d’étapes interdépendantes. Le chemin du projet est tracé à l’avance lors de la phase d’avant-projet et chaque étape est franchie lorsque la précédente...

Prince2 : définir l’essentiel et livrer régulièrement

Prince2 est une méthodologie de gestion de projet mise au point dans les années quatre-vingt par le gouvernement britannique pour pallier les limitations du modèle en cascade. Initialement, elle était destinée à formaliser les projets informatiques menés par les administrations en Grande-Bretagne. Elle a ensuite été transférée dans le domaine public et est devenue de facto un standard pour la gestion de tous types de projets dans le monde entier.

Prince2 définit sept principes qui doivent impérativement être respectés tout au long du projet :

1.

Se focaliser continuellement sur le besoin métier et le retour sur investissement.

2.

Intégrer l’expérience acquise sur des projets similaires.

3.

Identifier les rôles et responsabilités précisément.

4.

Découper en séquences plus faciles à planifier et contrôler.

5.

Déléguer l’autorité avec des tolérances d’exécution et gérer les exceptions. 

6.

Se concentrer sur le produit et non sur l’exécution du projet.

7.

S’adapter à l’environnement, afin que le bon sens prime sur l’exécution automatique.

La méthode aborde également en détail sept...

Agile : définir peu et livrer rapidement

1. Les principes agiles

L’Empire State Building à New York a été construit avec un cahier des charges très flexible. Son architecte en chef, William Lamb, l’a décrit ainsi : « Budget fixé, pas plus de 8,50 mètres entre la fenêtre et le couloir et autant d’étages que possible. Façade en calcaire et date d’achèvement des travaux le 1er mai 1931. » Un nombre d’étages élastique : surprenant pour un projet de construction, non ?

C’est la définition d’un projet agile :

  • Le délai, le coût et la qualité sont fixés.

  • Les fonctionnalités sont la variable d’ajustement.

Modèle

Variables fixées

Variables d’ajustement

Cascade

Fonctionnalités

Temps

Coût

Qualité

Agile

Temps

Coût

Qualité

Fonctionnalités

Le modèle agile : un renversement des priorités par rapport au modèle en cascade

Les principes agiles sont formalisés dans les années deux mille pour faciliter l’adaptation des projets informatiques aux aléas rencontrés en cours de réalisation. Ils replacent au centre du projet le fait de créer un produit fonctionnel et répondant au besoin, plutôt que de suivre un plan tracé à l’avance et conforme au contrat négocié. L’objectif principal ? Éviter l’effet tunnel du modèle en cascade. Ils distinguent ce qui est vital de ce qui l’est moins, tout en restant important.

Vital

Important

Individus et interactions

Processus et outils

Application fonctionnelle

Documentation exhaustive

Collaboration entre client et fournisseur

Négociation du contrat

Réponse au changement

Suivre un plan

Agile : ce qui est vital prime sur ce qui est important

Concrètement, le projet agile définit peu au début pour délivrer de la valeur métier rapidement, plutôt que de tout définir en détail avant de commencer.

Les principes agiles essentiels sont :

  • se concentrer sur le besoin métier,

  • livrer dans les temps,

  • collaborer,

  • ne jamais compromettre la qualité,

  • construire par incréments à partir de fondations stables,

  • développer...