Blog ENI : Toute la veille numérique !
-25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... avec le code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. Gérez vos projets (2e édition)
  3. Soyez efficace au quotidien
Extrait - Gérez vos projets (2e édition) Impulsion, Conception, Mise en oeuvre
Extraits du livre
Gérez vos projets (2e édition) Impulsion, Conception, Mise en oeuvre Revenir à la page d'achat du livre

Soyez efficace au quotidien

Pareto, la loi des 80/20

1. La productivité au quotidien

Connaissez-vous le principe de Pareto ? 20 % des efforts produisent 80 % des effets. Si vous le connaissiez déjà, aviez-vous pris conscience de la puissance de ce principe au quotidien ?

D’abord, retournons un peu dans le passé. Nous sommes en 1896. Vilfredo Pareto, économiste de son état, est également amateur de petits pois frais. Il en cultive donc un grand nombre de pieds dans son jardin. Il prend conscience au fil des récoltes que la plupart de ses pieds participent peu à sa production globale et que seul un petit nombre, 20 % pour être précis, en produit 80 %.

Aiguillonné par cette observation, il se livre à d’autres études. Il découvre alors des faits troublants : 80 % des terres italiennes sont, à l’époque, détenues par 20 % de la population. En étendant son analyse aux données fiscales du reste de l’Europe, il se rend compte que la même distribution existe en Angleterre, en Russie, en France, en Suisse et en Prusse.

Laissons Vilfredo Pareto à son activité de professeur d’économie pour analyser les éléments essentiels de son principe éponyme :

1.

La distribution des éléments n’est pas équitable dans la nature....

La to-do list

1. Travaillez comme vous faites vos courses  !

Quand vous allez faire vos courses, est-ce que vous partez sans réfléchir dans le magasin, parcourant tous les rayons en vous arrêtant devant chacun des 20 000 articles disponibles pour vous demander si oui ou non vous en avez besoin ? Non, bien sûr que non. À coup sûr, vous faites une liste de courses, probablement même l’organisez-vous par rayon pour ne pas faire des allers-retours entre la poissonnerie et les détergents.

Transposez cette situation au travail. Comparez ces deux approches :

1.

J’arrive à mon bureau, je ne sais pas encore ce que je vais faire aujourd’hui, je vais prendre un café, je discute avec mes collègues pendant 15 minutes, puis je reviens à mon bureau, j’ouvre mes e-mails pour y répondre plus tard, je commence ensuite la première tâche de ma journée, puis une fois qu’elle est finie en milieu de matinée, je retourne prendre un café pour me féliciter de mon avancement.

2.

J’arrive à mon bureau l’esprit déjà à la tâche que j’ai commencée hier soir, je la termine, puis j’enchaîne avec la tâche suivante sur la liste que j’ai dressée la veille. En milieu de matinée, je réponds à mes e-mails immédiatement, puis je vais prendre un café. Je discute 5 minutes avec mes collègues, car je sais qu’une tâche qui m’occupera jusqu’à midi m’attend : pas question de traîner.

Visualisez-vous l’analogie ? Dans le premier cas...

Prenez de la hauteur

1. Qu’est-ce que la hauteur de vue ?

Imaginez le responsable d’un projet de construction d’une autoroute. Il doit relier Limoges à Clermont-Ferrand à travers le Massif central. Le projet est déjà bien avancé, mais trois chefs d’équipe, chacun en charge d’un tronçon, lui remontent des problèmes : l’un n’a pas reçu les panneaux de signalisation à installer sur sa portion déjà goudronnée, le second n’a pas réussi à forer un tunnel à travers une montagne, et le troisième n’avait plus de peinture blanche et a donc commencé les zébras en violet. Catastrophe ! Le violet n’est pas une couleur réglementaire et le responsable du projet se rend immédiatement sur place pour interrompre l’exécution de cette tâche.

Vu sous cet angle, l’erreur de jugement paraît évidente, n’est-ce pas ? Le fait qu’il manque un tunnel sur le tracé d’une autoroute est un problème autrement plus fondamental que la couleur des zébras. C’est vrai. Pourtant, lorsqu’un projet est lancé et que chacun est absorbé dans sa mission, il n’est pas rare de voir des responsables de projet se focaliser sur des détails secondaires comme dans cet exemple.

C’est la raison pour laquelle le responsable du projet doit faire preuve de hauteur de vue :...