1. Livres et vidéos
  2. Protection des données de l'entreprise - Mise en oeuvre de la disponibilité et de la résilience des données

Protection des données de l'entreprise Mise en oeuvre de la disponibilité et de la résilience des données

  • En stock
  • Expédié en 24h00
  • Livraison à partir de 0,01 €
  • Version en ligne offerte pendant 1 an
  • 1 h d'accès gratuit à tous nos livres et vidéos pour chaque commande
  • Accessible immédiatement
  • Version HTML
  • Accès illimité 24h/24, 7J/7
  • Accès illimité 24h/24, 7J/7
  • Tous les livres en ligne, les vidéos et les cours enregistrés ENI
  • Plus de 10 nouveautés livres et vidéos chaque mois
  • Les nouveautés disponibles le jour de leur sortie
  • Accès 100% en ligne

Présentation

Cet ouvrage dresse un panorama précis des technologies actuelles de protection des données et des bonnes pratiques de l’industrie visant à garantir simultanément la disponibilité et la résilience des données de l’entreprise. Rédigé en trois parties, il propose aux consultants en informatique, responsables de la sécurité des systèmes d’information et divers décideurs du domaine, voire au personnel enseignant ou étudiant, une immersion au coeur de la protection de la donnée, selon une approche holistique.

Dans la première partie consacrée aux risques et aux sinistres, le lecteur trouve une aide à la décision, au moyen d’exemples et de pistes de réflexion simples, lui permettant d’étayer le choix d’une stratégie de gestion des risques particulière selon les sinistres retenus.

Dans une deuxième partie relative à la protection des données, qui constitue le coeur de cet ouvrage, il peut ensuite aborder sereinement les facteurs critiques de la sécurité informatique, sans oublier les exigences réglementaires, telles que le RGPD ou le Cloud Act.

Un large chapitre y traite du fonctionnement de technologies telles que la sauvegarde, les techniques de réplication, le miroir, les différentes méthodes de cliché instantané ou encore la protection continue des données. L’historique de ces technologies et leurs caractéristiques permettent de mieux comprendre leur agencement dans une politique de protection des données et leur capacité intrinsèque à répondre aux sinistres retenus précédemment. La méthodologie de déduplication des données est étudiée du point de vue des principaux bénéfices apportés, mais également sur un aspect dimensionnement du stockage. Les différentes métriques techniques sont ensuite expliquées en détail au moyen de diverses illustrations graphiques.

Constituant les fondations d’une politique de protection de données, la technologie de sauvegarde est ensuite détaillée avec les différentes architectures de sauvegarde existantes. L’auteur présente les composants élémentaires d’une solution de sauvegarde, ainsi que les stratégies d’agencement des données sur différents dispositifs de stockage. Un descriptif détaillé des fonctionnalités connexes à ces supports de stockage secondaire permet de répondre à des cas d’usage spécifiques. Cette deuxième partie se termine sur la nécessité d’externaliser les données de l’entreprise. Une présentation des différents niveaux de protection contre le sinistre permet d’introduire l’importance de la mise en oeuvre des plans de reprise et de continuité d’activité.

La dernière partie sur la disponibilité et la résilience des données invite à un changement de paradigme majeur visant à se projeter davantage dans une logique de restauration et de récupération des données. Cette prise de conscience passe par une série de questions élémentaires et la proposition de plusieurs scénarii de restauration des données. Dans cette perspective, un ensemble de bonnes pratiques de l’industrie en matière de protection des données permettent de structurer de manière pragmatique les différentes stratégies à mettre en oeuvre. Un chapitre conclut avec une énumération des grandes étapes de mise en oeuvre des plans de reprise et de continuité d’activité.



Quizinclus dans
la version en ligne !
  • Testez vos connaissances à l'issue de chaque chapitre
  • Validez vos acquis

Table des matières

  • Mieux connaître les sinistres
    • 1. Mieux connaître les sinistres
      • 1.1 Définition d'un sinistre
        • 1.1.1 Sinistre avec perte de données
        • 1.1.2 Sinistre sans perte de données
      • 1.2 Petits maux, grands effets
      • 1.3 De l'importance de la disponibilité et de la résilience
    • 2. Taxonomie des sinistres
      • 2.1 Sinistre chronique
        • 2.1.1 Sinistre chronique accidentel
        • 2.1.2 Sinistre chronique volontaire
      • 2.2 Sinistre physique
      • 2.3 Sinistre environnemental
    • 3. Caractéristiques des sinistres
      • 3.1 Durée
        • 3.1.1 Le facteur chance
        • 3.1.2 La durée, votre pire ennemi
      • 3.2 Amplitude
      • 3.3 Ne jamais oublier les facteurs externes
  • Conséquences d'un sinistre
    • 1. Introduction
    • 2. Conséquences financières
    • 3. Conséquences sur l'intégrité
    • 4. Conséquences pénales
    • 5. Estimation des coûts liés à une indisponibilité de service ou une perte de données
      • 5.1 Le coût humain de production
      • 5.2 La perte de productivité
      • 5.3 Formule de calcul globale
  • Métriques opérationnelles, risque et impact
    • 1. Introduction
    • 2. Analyse des risques
      • 2.1 Le risque
      • 2.2 Cartographie des risques encourus
    • 3. Bilan d'impact sur l'activité
      • 3.1 Ciblage des activités essentielles
      • 3.2 Analyse d'impact sur les activités
    • 4. Gestion des risques
      • 4.1 L'évitement
      • 4.2 Le transfert
      • 4.3 L'atténuation
      • 4.4 L'acceptation
    • 5. Conciliation du risque avec l'investissement
  • Sécurité informatique
    • 1. Objectifs et exigences
      • 1.1 Les facteurs critiques d’un SMSI
      • 1.2 Les deux stratégies complémentaires de la sécurité informatique
      • 1.3 Sécurité préventive
      • 1.4 Sécurité curative
      • 1.5 Sécurité informatique et conformité réglementaire
        • 1.5.1 Modèles de conformité des données
        • 1.5.2 Auditabilité et traçabilité des données
      • 1.6 Cycle de vie de la donnée
        • 1.6.1 Génération de la donnée
        • 1.6.2 Exploitation de la donnée
        • 1.6.3 Archivage de la donnée
        • 1.6.4 Purge de la donnée
    • 2. Règlement général sur la protection des données (RGPD)
      • 2.1 Objectifs du RGPD
      • 2.2 Champ d'application matériel et définition
      • 2.3 Implications majeures du RGPD
        • 2.3.1 Droit à l'effacement
        • 2.3.2 Sécurité du traitement
        • 2.3.3 Principes généraux applicables aux transferts
      • 2.4 Transfert des données vers les GAFAM
    • 3. Clarifying Lawful Overseas Use of Data Act (CLOUD Act)
      • 3.1 Application extraterritoriale de la loi
      • 3.2 Une loi inconciliable avec le RGPD
    • 4. Gestion des risques liés à la confidentialité
      • 4.1 Traitement des données sensibles
      • 4.2 Contre-mesures à la divulgation des données
        • 4.2.1 Anonymisation de la donnée
        • 4.2.2 Pseudonymisation de la donnée
      • 4.3 Sécurité cryptographique des données
        • 4.3.1 Chiffrement de la donnée en transit
        • 4.3.2 Chiffrement de bout en bout de la donnée
        • 4.3.3 Méthodes cryptographiques
      • 4.4 Adoption d'une stratégie de souveraineté numérique
        • 4.4.1 Des enjeux et objectifs versatiles
        • 4.4.2 Souveraineté numérique et données à caractère personnel
  • Technologies de protection de données
    • 1. Introduction
      • 1.1 Un peu d'histoire
      • 1.2 Une période sombre pour les données
      • 1.3 Voguent les données
      • 1.4 Des nouvelles exigences et nouvelles technologies
      • 1.5 Les familles SPit et APiT
        • 1.5.1 APiT (Any Point-in-Time)
        • 1.5.2 SPiT (Single Point-in-Time)
        • 1.5.3 La nature des données : un facteur important
        • 1.5.4 Granularité des données par technologie
    • 2. Sauvegarde
      • 2.1 Un retour en arrière
      • 2.2 Les trois principes élémentaires
        • 2.2.1 Automatisation
        • 2.2.2 Mémorisation
        • 2.2.3 Isolation
    • 3. Réplication
      • 3.1 Modes de réplication
        • 3.1.1 Réplication synchrone
        • 3.1.2 Réplication asynchrone
      • 3.2 Techniques de réplication
        • 3.2.1 Réplication basée sur le stockage
        • 3.2.2 Réplication basée sur l'hôte
        • 3.2.3 Réplication basée sur l'hyperviseur
        • 3.2.4 Réplication basée sur l'application/base de données
      • 3.3 Réplication par le réseau
        • 3.3.1 Débit et bande passante de la réplication par le réseau
        • 3.3.2 Les trois facteurs limitants
      • 3.4 Exemple de réplication intersites
        • 3.4.1 Estimation du volume de données à répliquer
        • 3.4.2 Qualité de service de la ligne
        • 3.4.3 Mesure de la latence intersites avec netperf
        • 3.4.4 Mesure de la latence intersites avec ping
        • 3.4.5 Incidence de la latence sur le débit effectif
      • 3.5 Comparatif des différentes techniques de réplication
      • 3.6 Choix de la réplication FC ou IP
    • 4. Protection continue des données (CDP)
      • 4.1 Une technologie en avance sur son temps
      • 4.2 Fonctionnement et architecture de la CDP
        • 4.2.1 Architecture CDP In-Band
        • 4.2.2 Architecture CDP Side-Band
        • 4.2.3 Architecture CDP Out-of-Band
      • 4.3 Protection des données structurées avec la CDP
      • 4.4 Avantages de la CDP
    • 5. Cliché instantané (snapshot)
      • 5.1 Fournisseur matériel de clichés instantanés
      • 5.2 Fournisseur logiciel de clichés instantanés
      • 5.3 Clichés instantanés avec une machine virtuelle
      • 5.4 Méthodes de clichés instantanés
        • 5.4.1 Copie sur écriture (COW - Copy-on-Write)
        • 5.4.2 Redirection sur écriture (ROW - Redirect-on-Write)
        • 5.4.3 Clone ou COFA (Copy on First Access)
      • 5.5 Comparatif entre les méthodes de clichés instantanés
        • 5.5.1 Lecture/écriture de bloc de données
        • 5.5.2 Différences entre cliché instantané et clone
      • 5.6 Recommandations sur l'utilisation des clichés instantanés
        • 5.6.1 Estimation de l'espace nécessaire
        • 5.6.2 Calcul avec de multiples clichés instantanés
        • 5.6.3 Cas spécifique d'accroissement d'un cliché instantané
    • 6. Choix des technologies en réponse aux sinistres
      • 6.1 Niveau de protection
      • 6.2 Sauvegarde
      • 6.3 Cliché instantané
      • 6.4 Clone
      • 6.5 Réplication
      • 6.6 CDP
    • 7. Déduplication des données
      • 7.1 Une méthodologie révolutionnaire
      • 7.2 Les principes de la déduplication
        • 7.2.1 La déduplication par segments de données à longueur variable
        • 7.2.2 La déduplication par blocs de données à longueur fixe
        • 7.2.3 Comparaison entre segments de données à longueur variable et blocs fixes
      • 7.3 Efficacité de la déduplication avec les sauvegardes
      • 7.4 Calcul du coefficient de réduction
        • 7.4.1 Les facteurs à prendre en compte
        • 7.4.2 Les deux ennemis : la compression et le chiffrement
        • 7.4.3 Estimation du taux de réduction
        • 7.4.4 Calcul du volume de stockage nécessaire
        • 7.4.5 Conséquences d'un mauvais dimensionnement
        • 7.4.6 Diminution du volume de données dédupliquées
      • 7.5 Déduplication et réplication : le duo gagnant
        • 7.5.1 Vérification des segments de données à répliquer
        • 7.5.2 Communication des segments de données manquants
        • 7.5.3 Transmission des segments de données manquants
        • 7.5.4 Mise à jour des métadonnées
      • 7.6 Bande passante et réplication des données dédupliquées
        • 7.6.1 Pourquoi les données ne sont-elles pas compressées ?
        • 7.6.2 Comment calculer le volume initial à répliquer ?
      • 7.7 Mise en place de la réplication initiale
        • 7.7.1 Première méthode de seeding
        • 7.7.2 Deuxième méthode de seeding
      • 7.8 Méthodes de déduplication
        • 7.8.1 Déduplication de données à la source
        • 7.8.2 Déduplication de données à la cible
        • 7.8.3 Avantages et inconvénients par méthode
      • 7.9 Conclusion et recommandations importantes
        • 7.9.1 Sécurisation des données dédupliquées
        • 7.9.2 Intégrité des données dédupliquées
        • 7.9.3 Conformité des données dédupliquées
  • Métriques techniques et niveaux de service
    • 1. Les métriques techniques fondamentales
      • 1.1 Perte de données maximale admissible
      • 1.2 Délai maximal d'interruption admissible
    • 2. Autres paramètres techniques
      • 2.1 L'intervalle de fonctionnement en mode dégradé
      • 2.2 Fenêtre de sauvegarde
        • 2.2.1 Multiples fenêtres de sauvegarde
        • 2.2.2 Fenêtre de sauvegarde nulle
        • 2.2.3 Débit et fenêtre de sauvegarde
      • 2.3 Fréquence de sauvegarde
        • 2.3.1 Erreur d'ajustement de la fréquence de sauvegarde
        • 2.3.2 Ajustement de la fréquence de sauvegarde
        • 2.3.3 Autre stratégie avec une fenêtre de sauvegarde nulle
      • 2.4 Rétention des données
        • 2.4.1 Cartographie des données
        • 2.4.2 Localisation et type de support de stockage
        • 2.4.3 Perception de la rétention des données
        • 2.4.4 Calcul de la rétention des données
        • 2.4.5 Politique de rétention des données
    • 3. Entre promesse et réalité
      • 3.1 Entente de niveau de service
        • 3.1.1 Conseils et principes de rédaction
        • 3.1.2 Tout est question d'équilibre
        • 3.1.3 Exemple de SLA
      • 3.2 Objectifs de niveau de service
      • 3.3 Indicateurs de niveau de service
  • Infrastructure de sauvegarde
    • 1. De multiples objectifs
      • 1.1 Stockage primaire et stockage secondaire
        • 1.1.1 Le stockage primaire au cœur de l'hébergement des données
        • 1.1.2 Le stockage secondaire au service de la protection des données
      • 1.2 Composants élémentaires
        • 1.2.1 Serveur maître
        • 1.2.2 Catalogue de sauvegarde
        • 1.2.3 Nœud de stockage
        • 1.2.4 Client
        • 1.2.5 Dispositif de stockage secondaire
      • 1.3 Les agents de sauvegarde
      • 1.4 Flux de sauvegarde
      • 1.5 Mécanismes de sauvegarde
    • 2. Introduction aux performances
      • 2.1 Les goulots d'étranglement
      • 2.2 Performances théoriques et pratiques
        • 2.2.1 Limitations liées à l'architecture interne
        • 2.2.2 Limitations liées à la topologie des fichiers
        • 2.2.3 Limitations liées à l'activité du serveur
    • 3. Architectures de sauvegarde
      • 3.1 Sauvegarde réseau
      • 3.2 Sauvegarde hors réseau
      • 3.3 Sauvegarde NDMP
      • 3.4 Sauvegarde hors hôte
      • 3.5 Sauvegarde sans agent
        • 3.5.1 Architecture SAN sans agent
        • 3.5.2 Architecture virtuelle sans agent
        • 3.5.3 Architecture réseau sans agent
    • 4. Types de sauvegarde
      • 4.1 Sauvegardes totales et incrémentales
      • 4.2 Sauvegardes totales et différentielles
      • 4.3 Sauvegarde synthétique
        • 4.3.1 Précautions à prendre
        • 4.3.2 Quelques cas d'usage
      • 4.4 Sauvegardes en mode bloc
      • 4.5 Sauvegardes instantanées
    • 5. Modes de sauvegarde
      • 5.1 Sauvegarde à froid
      • 5.2 Sauvegarde à chaud
      • 5.3 Sauvegarde par cliché instantané
        • 5.3.1 Composants du service VSS
        • 5.3.2 Processus de cliché instantané en environnement physique
        • 5.3.3 Processus de cliché instantané en environnement virtuel
        • 5.3.4 Cohérence d'une sauvegarde par cliché instantané
        • 5.3.5 Cliché instantané sans mise en cohérence
        • 5.3.6 Cliché instantané avec mise en cohérence
      • 5.4 Techniques de parallélisation
        • 5.4.1 Parallélisation des tâches de sauvegarde
        • 5.4.2 Parallélisation des flux de sauvegarde
    • 6. Supports de stockage secondaire
      • 6.1 Stockage sur bande magnétique
        • 6.1.1 Le consortium LTO
        • 6.1.2 Principales caractéristiques techniques
        • 6.1.3 Feuille de route de la technologie LTO
        • 6.1.4 Fonctionnalité LTO-7 type M
        • 6.1.5 Fonctionnalité WORM
        • 6.1.6 Fonctionnalité de chiffrement matériel AES-256-GCM
        • 6.1.7 Fonctionnalité LTFS
        • 6.1.8 Cartouche de nettoyage
        • 6.1.9 Dispositifs de stockage sur bande magnétique
        • 6.1.10 Dimensionnement d'un dispositif de stockage sur bande magnétique
        • 6.1.11 Comparatif des dispositifs de stockage sur bande magnétique
        • 6.1.12 Fonctionnement d'une robotique de bandes
        • 6.1.13 Partition et partage d'une robotique de bandes
        • 6.1.14 Pilotage d'un dispositif de stockage sur bande magnétique
        • 6.1.15 Mise hors ligne des cartouches
        • 6.1.16 Isolation totale des données (Air Gap)
      • 6.2 Stockage sur disque
        • 6.2.1 Comparatif entre les technologies SAS et SATA
        • 6.2.2 Dimensionnement d'un dispositif de stockage sur disque
        • 6.2.3 Dispositif de type dépôt de sauvegarde
        • 6.2.4 Système de robotique virtuelle
        • 6.2.5 Robotique de cartouches virtuelles
        • 6.2.6 Comparatif entre les trois dispositifs
      • 6.3 Comparatif des sauvegardes D2T et D2D
        • 6.3.1 Performances
        • 6.3.2 Stockage
        • 6.3.3 Coûts
      • 6.4 Niveaux de stockage
      • 6.5 Informatique en nuage
        • 6.5.1 Les cinq concepts clés
        • 6.5.2 Un changement de paradigme pour la protection des données
        • 6.5.3 Modèles techniques
        • 6.5.4 Modèle de responsabilité partagée
        • 6.5.5 Sauvegarde vers le nuage
        • 6.5.6 Sauvegarde dans le nuage
        • 6.5.7 Considérations importantes
      • 6.6 Stockage objet et Erasure Coding
        • 6.6.1 Caractéristiques du stockage objet
        • 6.6.2 Algorithme d'Erasure Coding
        • 6.6.3 Approche Scale-Up et Scale-Out
        • 6.6.4 Dimensionnement d'une solution de stockage objet
        • 6.6.5 Fonctionnalité de stockage immuable
  • Protection contre le sinistre
    • 1. Seven Tiers of Disaster Recovery
    • 2. Objectifs de la classification
    • 3. De l'importance de l'externalisation des données
    • 4. Niveaux de continuité d’activité
      • 4.1 Segment inférieur : sauvegarde et restauration
      • 4.2 Segment intermédiaire : récupération rapide des données
      • 4.3 Segment supérieur : disponibilité continue des données
    • 5. Description des niveaux de continuité d’activité
      • 5.1 Tier 1 : Data Backup but no « Hot Site »
      • 5.2 Tier 2 : Data Backup and « Hot Site »
      • 5.3 Tier 3 : Electronic Vaulting
      • 5.4 Tier 4 : Point-In-Time Copies
      • 5.5 Tier 5 : Software Replication - Transaction Integrity
      • 5.6 Tier 6 : Storage Mirroring (with or without Automation)
      • 5.7 Tier 7 : Site Mirroring with high Automation and Integration
    • 6. Choisir entre un PCA et un PRA
  • Restauration des données
    • 1. L’opération de la dernière chance
    • 2. Mécanisme de restauration
    • 3. Sauvegarder, c'est bien, mais restaurer, c'est mieux
    • 4. Questions indispensables pour restaurer sereinement ses données
      • 4.1 En quoi le facteur humain influence-t-il la restauration des données ?
      • 4.2 Pourquoi ne faut-il pas sauvegarder toutes les données ?
      • 4.3 Quel support de stockage doit-on utiliser pour restaurer rapidement des données ?
      • 4.4 Les copies de sauvegarde sont-elles en sécurité ?
      • 4.5 De combien de copies de sauvegarde convient-il de disposer ?
      • 4.6 À quelle fréquence doit-on sauvegarder les données ?
      • 4.7 Quelle durée de conservation doit-on avoir pour les copies de sauvegarde ?
      • 4.8 Quel est le coût associé à la sauvegarde des données ?
      • 4.9 Quel est le délai de restauration de mes données ?
    • 5. Stratégies de restauration
      • 5.1 Restauration de la dernière version
      • 5.2 Restauration d'une version spécifique
      • 5.3 Restauration à un instant dans le temps
      • 5.4 Restauration croisée
    • 6. Comportement lors de la restauration
      • 6.1 Scénarios de restauration de données
  • Bonnes pratiques de l'industrie
    • 1. Introduction
    • 2. Supervision de l'infrastructure
      • 2.1 Diminuer les risques encourus
      • 2.2 Critères principaux de la supervision
    • 3. Édition de rapports
      • 3.1 Édition de rapports statistiques
      • 3.2 Édition de rapports de tendance
    • 4. Gestion des incidents
    • 5. Stratégie Disk-to-Disk-to-X
      • 5.1 Stratégie D2D2T
      • 5.2 Stratégie D2D2D
      • 5.3 Stratégie D2D2C
    • 6. Obsolescence des supports de stockage secondaire
    • 7. Règle de sauvegarde 3-2-1
      • 7.1 Règles relatives aux différentes copies
      • 7.2 Règle de sauvegarde 3-2-1-1
    • 8. Réalisation de tests réguliers
      • 8.1 Définition du périmètre et des objectifs
      • 8.2 Planification
      • 8.3 Fréquence
  • Disponibilité et résilience des données
    • 1. Obstacles en termes de communication dans l’entreprise
      • 1.1 Introduction
      • 1.2 Iceberg de l’ignorance
    • 2. Élaboration d’une politique de protection des données
      • 2.1 En route vers une bonne gouvernance
      • 2.2 Étapes de mise en œuvre
        • 2.2.1 Cartographie
        • 2.2.2 Périmètre et besoins
        • 2.2.3 Risques et conséquences
        • 2.2.4 Stratégie de continuité d'activité
        • 2.2.5 Implémentation et appropriation
    • Mot de la fin
    • Index

Auteur

Laurent LINTYEn savoir plus

Consultant dans le stockage des données depuis plus de 20 ans, Laurent LINTY dispose d’une solide expérience technique avec la réalisation de plus d’une centaine de projets de protection et de gestion des données en France et à l’international. Il intervient dans les entreprises, de toute taille et de tout secteur, afin de mettre à contribution son expérience et les bonnes pratiques visant à garantir la disponibilité et la résilience des données contre les différents sinistres. Avec ce livre, c’est toute son expertise qu’il met au service du lecteur pour le guider dans l’adoption d’une méthodologie lui permettant d’assurer la protection de ses données.

Caractéristiques

  • Nombre de pages 516 pages
  • Parution mai 2021
    • Livre (broché) - 17 x 21 cm
    • ISBN : 978-2-409-03024-6
    • EAN : 9782409030246
    • Ref. ENI : DPPRODO
  • Parution mai 2021
    • HTML
    • ISBN : 978-2-409-03025-3
    • EAN : 9782409030253
    • Ref. ENI : LNDPPRODO