Blog ENI : Toute la veille numérique !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. Réussir votre projet Digital Learning
  3. Choisir le LMS
Extrait - Réussir votre projet Digital Learning Du présentiel enrichi au distanciel : les nouvelles modalités d'apprentissage  (4e édition)
Extraits du livre
Réussir votre projet Digital Learning Du présentiel enrichi au distanciel : les nouvelles modalités d'apprentissage (4e édition) Revenir à la page d'achat du livre

Choisir le LMS

Introduction

Les plateformes constituent le noyau technique indispensable à tout dispositif de formation à distance.

images/3_1_1.png

Nous allons les étudier plus en détail dans cette partie.

Définition

Les LMS

Les plateformes de formation à distance ou Learning Management System (LMS) sont des outils logiciels dont le rôle est d’assister le pilotage des enseignements à distance.

LMS (Learning Management System) : outil logiciel permettant de gérer les parcours de formation, d’effectuer un suivi des résultats apprenants, de diffuser en ligne des contenus d’apprentissage. 

Caractéristiques

La plateforme LMS est une solution logicielle qui assiste la conduite de la formation à distance.

Les plateformes se caractérisent par :

  • la mise à distance de la relation de l’apprenant et du formateur/tuteur,

  • la mise à distance de l’apprenant et des ressources,

  • la mise en relation des différents lieux de formation et des différents acteurs d’une action de formation.

Dans le cas d’une formation présentielle, les trois entités temps, espace et cours sont réunis : un groupe d’apprenants se forme dans un même lieu, sur un même programme et dans un même temps.

Dans le cas de la formation à distance, le temps, l’espace et le programme sont distincts. La plateforme LMS sert à les réunir virtuellement en permettant une consultation à distance des contenus pédagogiques, une individualisation de l’apprentissage, un accompagnement et un suivi...

Historique

L’e-learning est passé, en quelques années, de dispositif pédagogico-technique calqué sur le mode présentiel où la plateforme sert à diffuser du savoir en mode vertical à des dispositifs centrés sur l’apprenant où la plateforme devient un lieu de rencontre et d’échanges entre apprenants et entre apprenants, formateurs et tuteurs.

Le formateur, qui a dû changer de posture, intervient dorénavant comme un guide, un tuteur, un coach et guide les apprenants dans leur apprentissage, crée des débats, favorise les échanges. Il n’a plus à apporter le contenu depuis « son estrade », celui-ci étant disponible par ailleurs en accès libre.

images/3_1_2.png

Les plateformes de nouvelle génération mettent le focus sur les outils collaboratifs et les fonctionnalités de réseaux sociaux où les apprenants viennent :

  • partager leurs connaissances,

  • poser des questions et chercher des réponses auprès de leurs pairs,

  • apporter des témoignages et des retours d’expérience qui viennent enrichir les contenus.

La formation se rapproche, à travers les outils collaboratifs mis en place, de la gestion de connaissances. Dans certaines entreprises, les plateformes de formation sont poussées pour capitaliser le savoir-faire des salariés et initier...

Panorama rapide

La première distinction typologique que nous pouvons effectuer est la distinction classique entre logiciel open source et logiciel propriétaire.

Selon Wikipédia :

La désignation open source (au Québec : « code source libre ») s’applique aux logiciels dont la licence respecte des critères précisément établis par l’Open Source Initiative, c’est-à-dire la possibilité de libre redistribution, d’accès au code source et de travaux dérivés.

LMS open source versus Propriétaire

Les plateformes open source occupent une part importante du marché des LMS. Le nombre de plateformes présentant des fonctionnalités et une qualité comparables se situe aujourd’hui autour de 300 environ. Les services offerts autour de l’outil, comme le conseil, le support technique, la formation, l’assistance technique prennent de plus en plus d’importance.

Le choix d’une plateforme n’est pas chose aisée : les outils majeurs du marché proposent des technologies et des fonctionnalités équivalentes.

Il est bien évident que si vous vous orientez vers une plateforme open source, cela ne signifie pas pour autant que tout sera gratuit. Les prestations de service et les expertises permettant de vous assurer la qualité...

Fonctionnalités

Pour piloter un dispositif de formation à distance (ou hybride), les L(C)MS proposent trois types de fonctionnalités que nous allons examiner ici :

  • des fonctionnalités de gestion et d’administration,

  • des fonctionnalités pédagogiques,

  • des fonctionnalités techniques.

Fonctionnalités de gestion et d’administration

Les activités de gestion technique et d’administration pédagogique se font principalement dans l’interface d’administration de la plateforme.

  • Gestion de parcours : la plateforme permet d’organiser les grains pédagogiques en parcours et d’inscrire dans ses parcours des utilisateurs (apprenants et tuteurs).

  • Gestion des apprenants : le LMS doit couvrir la gestion des comptes apprenants (création, modification, suppression, attribution des cours, des groupes) et les inscriptions en ligne.

  • Gestion de l’accompagnement : la plateforme doit permettre aux tuteurs de suivre les apprenants, de les inscrire dans des cours ou des groupes, de planifier des cours, d’animer des groupes d’apprenants.

  • Gestion du suivi : le cœur de métier d’un LMS, si l’on peut dire, c’est de mettre à disposition un suivi des apprenants et plus généralement un suivi des évènements survenus sur la plateforme : cela peut prendre la forme...

Critères de sélection

À ce stade de votre projet vous avez déjà fixé les objectifs de votre dispositif hybride, évalué les besoins, défini la cible, et vous connaissez les contraintes techniques. Pourtant le choix de la plateforme reste à faire.

Vous avez pu tester certaines plateformes.

Sur quels critères allez-vous vous baser pour choisir votre future plateforme ?

Nous vous proposons ci-après une liste de critères à prendre en compte pour ce choix.

Pour effectuer le bon choix, vous examinerez plusieurs types de critères :

  • pédagogiques

  • techniques

  • ergonomiques

  • technologiques

  • financiers

Critères pédagogiques

Les critères pédagogiques sont très importants dans la mesure où l’apprenant jugera finalement la formation sur sa qualité pédagogique. Ces critères sont donc à examiner en détail :

  • Moteur de recherche des cours : la présence d’un moteur de recherche facilite la mise en valeur du catalogue de formation.

  • Gestion des parcours : est-il aisé de créer des parcours, de manipuler les ressources, d’importer des modules SCORM, de créer des évaluations…

  • Outils de travail personnels : l’étudiant aura-t-il à sa disposition un espace travaux, un outil de prise de notes ?

  • Suivi pédagogique personnalisé : quels outils sont proposés pour le tutorat par groupe ou individuel.

  • Suivi apprenant : richesse du système de reporting : avez-vous toutes les informations nécessaires pour réaliser un suivi poussé de l’apprenant.

  • Possibilité de gestion des documents pédagogiques : création, import, export.

  • Présence d’outils auteurs ou/et exerciseurs faciles à utiliser : si vous avez l’intention de créer des ressources didactiques, testez les outils auteurs et les « quizzer » proposés.

Critères techniques

Le service informatique impliqué techniquement dans le projet s’attachera à examiner les points suivants :

  • Fiabilité et évolutivité : dans le cas d’une orientation vers l’open source, il est plus confortable d’utiliser une plateforme déjà...

Hébergement

Rappelons tout d’abord et à toutes fins utiles ce qu’est la prestation d’hébergement.

Définition

Un hébergement internet/web est la mise à disposition par un prestataire spécialisé, d’un espace loué ou acheté, sur un serveur, permettant le stockage et l’accessibilité des ressources/applications déposées sur ce serveur.

Le prestataire spécialisé (hébergeur) garantit la disponibilité du serveur, un support, une maintenance, l’accès au serveur 24h/24 et 7j/7 en contrepartie du paiement d’un contrat d’hébergement.

Votre LMS est installé sur un serveur web. Les utilisateurs y accèdent via un navigateur après identification.

Le choix de la solution d’hébergement est déterminant pour le fonctionnement du dispositif de formation à distance.

Quelles sont les options possibles ?

Vous pouvez décider soit :

  • d’héberger vous-même votre LMS, sur un serveur web interne à votre entreprise,

  • de faire héberger en externe votre système, par un prestataire spécialisé.

Modes d’hébergement

Hébergement en interne

Vous installez le logiciel sur vos serveurs, qui en général héberge d’autres applications (sites web...). Le dispositif s’appuie...

Évolution des LMS

La plateforme de formation à distance, aujourd’hui noyau de tout dispositif digital learning, a progressivement évolué pour suivre la demande des utilisateurs et pour intégrer les technologies collaboratives.

La demande des utilisateurs s’oriente de plus en plus vers une gestion des compétences plutôt que vers une gestion de la formation. La plupart des LMS intègrent donc, au moins partiellement, la gestion des compétences. Le LMS doit être capable de « calculer » l’écart entre compétences présentes et compétences nécessaires à acquérir.

Les réseaux sociaux prennent progressivement leur place, notamment dans les processus d’apprentissage informel. Ainsi de plus en plus de plateformes proposent une fonctionnalité (ou/et une connexion) de réseau social via lequel l’apprenant et l’enseignant peuvent échanger dans une même communauté.

Par ailleurs, les vidéos sont de plus en plus utilisées à des fins pédagogiques. Les LMS proposent donc des fonctionnalités de plus en plus poussées pour gérer les éléments multimédia intégrés dans les parcours pédagogiques.

Autre signe de la transformation numérique des entreprises, les LMS sont de plus en plus...

Étude de cas 1

Données

Votre entreprise n’a pas de LMS. Une plateforme sera nécessaire pour déployer le futur parcours, mettre en place les outils d’accompagnement et suivre les apprenants car tel est le souhait de la direction de l’entreprise.

Instructions

Votre responsable hiérarchique vous a demandé de choisir un LMS. Tout le SI de l’entreprise est basé sur l’open source. Vous vous orientez donc vers ce type de sélection. 

Vous devez choisir le LMS le mieux adapté à votre besoin et déterminer la solution d’hébergement qui vous semble la meilleure.

Votre DSI souhaite héberger le LMS en interne, vous préparez une argumentation pour le modèle SaaS qui vous paraît le plus judicieux.

Étude de cas 2

Données

Vous n’avez pas de LMS à disposition et n’envisagez pas à court terme d’en avoir un.

Pour l’instant, vous souhaitez introduire un peu de distance dans vos sessions de formation. 

Instructions

Vous commencez à vous documenter sur les plateformes parce que vous avez l’intention à moyen terme de transposer votre catalogue de formation en blended. Vous aurez besoin d’une plateforme et commencez à vous documenter.

Listez les fonctionnalités qui vous semblent essentielles pour l’utilisation que vous prévoyez.