Blog ENI : Toute la veille numérique !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. Réussir votre projet Digital Learning
  3. Les acteurs
Extrait - Réussir votre projet Digital Learning Du présentiel enrichi au distanciel : les nouvelles modalités d'apprentissage  (4e édition)
Extraits du livre
Réussir votre projet Digital Learning Du présentiel enrichi au distanciel : les nouvelles modalités d'apprentissage (4e édition) Revenir à la page d'achat du livre

Les acteurs

Introduction

Nous avons vu comment sont composés les dispositifs de formation hybride, ce qu’est un parcours hybride. Nous allons dans ce chapitre parler des acteurs, bénéficiaires finaux et parties prenantes du dispositif que sont les formateurs et les tuteurs.

Concentrons-nous tout d’abord sur les apprenants, les bénéficiaires finaux du dispositif : qui sont-ils ? comment se comportent-ils ? quelle est leur manière d’apprendre aujourd’hui ?

Le nouvel apprenant

Les innovations numériques se succèdent et s’accélèrent en matière d’éducation comme dans tous les domaines, illustration de la mutation numérique en cours. Le digital learning est partout, y compris dans les formations présentielles.

La crise du COVID a souligné l’importance de monter en compétence sur les outils digitaux pour tous. Cela concerne évidemment les apprenants, les formateurs, les concepteurs de cours et les décideurs. Nous avons vu par ailleurs que le manque de culture numérique, le manque de littératie numérique constitue le frein essentiel à la croissance du digital learning.

Que sait-on du digital learner ?

D’après les différentes études réalisées, l’apprenant place la qualité comme premier facteur clé de succès des dispositifs hybrides de formation.

Vient en deuxième l’adéquation des contenus aux besoins business et la prise en compte des contraintes organisationnelles.

Le suivi et l’implication du management direct viennent ensuite, avant la communication et la certification.

Les freins évoqués sont également assez classiques : le manque de disponibilité arrive en premier suivi par les freins techniques et la résistance culturelle. Le manque d’accompagnement et le manque de soutien du management sont cités ensuite. Le manque d’adéquation des contenus aux besoins et la qualité insuffisante des contenus pédagogiques apparaissent ensuite.

Les modalités d’apprentissage...

Le formateur digital learning

Évolution

Le rôle du formateur a beaucoup évolué avec la généralisation du blended learning. Le formateur n’a pas disparu, son rôle s’est enrichi, élargi avec l’appropriation et l’utilisation des TICE.

Il n’est plus seulement celui qui dispense le savoir et le savoir-faire, il est une ressource à valeur ajoutée dans un dispositif proposant des modalités d’apprentissage diversifiées.

Le formateur est impliqué en amont et en aval de la formation. Il peut enrichir le parcours des apprenants en étant à leur écoute, en répondant à leurs besoins.

Le digital learning, aujourd’hui centré sur l’apprenant, permet à celui-ci d’apporter une véritable valeur ajoutée au contenu, en même temps qu’il assure une présence humaine, présentielle ou virtuelle, nécessaire à tout processus d’apprentissage.

Les TICE permettent au formateur d’être un guide plutôt qu’un diffuseur de savoir.

Nouveaux rôles

Le formateur voit son rôle modifié et élargi avec la généralisation de l’e-education.

  • L’interaction avec l’apprenant est complètement revue : elle est multidirectionnelle, la relation (présence à distance) est valorisée...

Le tuteur

Le métier de tuteur n’est pas apparu avec le digital learning, ce métier est très ancien.

Retenons simplement la définition du tuteur dans l’enseignement, publiée dans Wikipédia :

Dans l’enseignement supérieur et le monde de l’entreprise, un tuteur est une personne responsable de transmettre ses connaissances à un étudiant ou un stagiaire dans le cadre d’une fonction appelée tutorat.

Le tuteur est en fait un médiateur entre le dispositif et les apprenants

lI est chargé de gérer la complexité de l’environnement en ligne en proposant à l’apprenant de le guider et de l’accompagner dans son parcours d’apprentissage.

Il assumera un rôle pédagogique, managérial (aspects organisationnels), social (aspects relationnels) et technique.

Les tuteurs, coachs chargés de l’accompagnement à distance des apprenants auront à :

  • communiquer avec les apprenants et répondre à leurs questions,

  • animer les groupes de formation en utilisant les outils disponibles,

  • suivre la progression des apprenants via la LMS,

  • soutenir, guider, motiver, relancer les apprenants.

images/1-3_1.png

Nous reparlerons longuement du tutorat dans la partie consacrée à l’accompagnement.

Étude de cas 1

Données

Avant de valider le projet, votre responsable se demande si le blended learning est adapté aux apprenants de votre entreprise et si les formateurs sont en capacité d’animer ce type de formation.

La population à former est jeune, de la génération des millenials. Ils sont habitués à la formation à distance, travaillent essentiellement sur leur smartphone.

Vous avez une équipe de trois formateurs, dont un qui a déjà pratiqué le tutorat chez un employeur précédent.

Instructions

Expliquez pourquoi vous pensez que le digital learning est adapté à vos apprenants.

Quel est leur profil ?

Définissez le profil des formateurs qui seront chargés de dispenser cette formation.

Étude de cas 2

Données

Vous souhaitez investir dans une stratégie blended learning mais vous ne pouvez pas vous permettre d’erreurs. En effet, l’investissement sera conséquent. La solution que vous envisagez est-elle adaptée à vos apprenants ? Et vous en tant que formateur, avez-vous besoin d’acquérir de nouvelles compétences ?

Instructions

Quel est le profil de vos apprenants ?

Que vous faut-il comme compétences supplémentaires pour aller facilement vers la formation digital learning ?