Blog ENI : Toute la veille numérique !
-25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... avec le code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. Windows Server 2019
  3. Les conteneurs
Extrait - Windows Server 2019 Installation, gestion du stockage et des traitements
Extraits du livre
Windows Server 2019 Installation, gestion du stockage et des traitements Revenir à la page d'achat du livre

Les conteneurs

Les conteneurs dans Windows Server 2016 et 2019

Windows Server apporte beaucoup d’améliorations et de nouveautés, une des plus importantes étant les conteneurs. Cette fonctionnalité permet l’isolation d’un environnement pour une application. Il est évidemment possible de déployer une multitude de conteneurs sur un serveur physique ainsi que sur des machines virtuelles. Chaque conteneur déployé possède un environnement complet pour l’application. Cette dernière possède donc un espace contrôlé et portable. En cas de crash de l’application, le système d’exploitation n’est plus impacté comme cela pouvait être le cas avant. Cela revient donc à créer une "bulle" autour de l’application sans lien nécessaire avec les autres applications.

Après plusieurs générations de système de virtualisation, Docker est une nouvelle évolution. Il permet de répondre aux problèmes de performances rencontrés sur les systèmes mutualisés. En cas de crash d’une application, le serveur entier peut en être impacté et donc indirectement, les autres applications et services hébergés. La sécurité est également améliorée avec ce système. En cas de compromission de l’application...

Vue d’ensemble des prérequis

La fonctionnalité Conteneur possède plusieurs prérequis. Il est tout d’abord nécessaire de s’assurer que le système d’exploitation hôte contient la fonctionnalité. Les systèmes concernés sont les suivants :

  • Windows Server 2016/2019 (mode Core ou avec l’interface graphique)

  • Nano Server

  • Windows 10 (build 14352 et supérieure)

En cas de déploiement des conteneurs Hyper-V, le rôle doit être installé sur la partition C:. Concernant l’hôte Container Windows Server, il est nécessaire d’avoir un système d’exploitation installé. Ce prérequis n’est pas obligatoire si seuls des conteneurs Hyper-V sont déployés.

La machine hôte Windows Container peut être une machine virtuelle qui héberge des containers Hyper-V. Il est nécessaire d’activer pour cela la fonctionnalité Nested Virtualization. Cette dernière nécessite un minimum de 4 GB de mémoire disponible pour l’hôte Hyper-V virtualisé. Le système d’exploitation doit être Windows Server 2016 et supérieur ou Windows 10 (build 10565 et supérieure). L’hôte Container Hyper-V doit exécuter pour sa part Windows Server 2016/2019 (en mode Core ou avec l’interface graphique) ou Nano...

Présentation de Docker

Docker est une suite d’outils open source qui fournit des modèles communs pour procéder à la conteneurisation du code de l’application en une unité standardisée. Également appelé Conteneur Docker, cela consiste à isoler l’application dans un système de fichiers complet. L’ensemble des outils nécessaires au fonctionnement de l’application (librairies système, outils système…) sont évidemment inclus.

La plateforme Docker (Docker Engine) est un environnement d’exécution dont le rôle principal est de communiquer avec le client Docker, le but de cette communication étant l’exécution de conteneurs Docker. 

Un conteneur Docker offre la même isolation qu’une machine virtuelle, néanmoins il diffère de cette dernière par une architecture plus portable et plus efficace. En effet, en plus de contenir l’application, il inclut également les dépendances. Le noyau est lui partagé entre tous les conteneurs Docker. Chaque conteneur fonctionne en tant que processus isolé sur le système d’exploitation hôte. Ce type de conteneur s’appuie sur des standards ouverts, ce qui permet une exécution sur une grande majorité de distributions Linux et systèmes d’exploitation Microsoft. Ils offrent l’avantage de ne pas être liés à une infrastructure spécifique, les conteneurs peuvent donc fonctionner sur n’importe quel ordinateur.

Docker et Windows Server 2019

Windows Server 2019 offre l’avantage d’intégrer un "démon" Docker (service Linux), ceci afin de pouvoir utiliser des conteneurs Docker ainsi que les outils fournis par Docker. Le moteur Docker (Docker Engine), inclus avec Windows Server 2016/2019, ne permet pas d’effectuer une conteneurisation multiplateforme. Les conteneurs Windows Server nécessitent un hôte Docker Windows et les conteneurs Linux auront besoin d’un hôte Docker Linux. De plus, il existe deux manières d’effectuer la gestion d’un conteneur dans un système d’exploitation Windows. Il est possible d’utiliser les outils Docker ou PowerShell pour procéder à la création et à la gestion...