Blog ENI : Toute la veille numérique !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. C# 12
  3. Assemblages et configurations
Extrait - C# 12 Développez des applications Windows avec Visual Studio 2022
Extraits du livre
C# 12 Développez des applications Windows avec Visual Studio 2022
1 avis
Revenir à la page d'achat du livre

Assemblages et configurations

Introduction

Un assemblage représente la brique de base d’une application. Il contient la description des types et facilite la réutilisation du code en formant une unité pouvant être facilement référencée dans un autre assemblage. Les assemblages sont autodescriptifs. Ils contiennent toutes les informations utiles pour leur interprétation et leur configuration.

Les assemblages privés

Tous les assemblages qui ont été créés au cours des exemples de l’ouvrage sont des assemblages privés. C’est le type d’assemblage créé par défaut par Visual Studio. Un assemblage privé est un assemblage qui ne peut être utilisé que par une seule application. Il est ou fait partie intégrante de l’application. Pour schématiser, un assemblage est un projet qui se compile en un fichier avec l’extension .exe ou .dll. Si un projet contient une référence à un autre assemblage, lors de la compilation, il y aura copie de l’assemblage. Ainsi, lors de la modification de l’assemblage référencé, il faudra compiler à nouveau le projet pour que la nouvelle version de l’assemblage soit prise en compte. Il n’y a donc pas de partage d’un même assemblage.

Un assemblage est découpé en quatre parties :

  • Le manifeste : il contient les informations sur l’assemblage comme son identité, les types, les ressources, les fichiers ou les permissions de sécurité.

  • Les métadonnées de type : elles contiennent la description des types inclus dans l’assemblage.

  • Le code IL : les instructions de l’assemblage sous forme de langage intermédiaire.

  • Les ressources : elles contiennent tous les contenus...

Les assemblages partagés

Les assemblages peuvent être privés ou partagés. Alors qu’un assemblage privé n’est utilisé que par une seule application, un assemblage partagé pourra être utilisé par plusieurs applications car une seule copie est présente sur la machine. Pour être partagé, un assemblage doit être installé dans le GAC (Global Assembly Cache). C’est le cas des librairies qui composent le Framework .NET et c’est la raison pour laquelle aucune de ces librairies n’est copiée lors de la compilation du projet.

Le partage d’un assemblage est avantageux si plusieurs applications ont besoin d’accéder à la même copie d’un assemblage mais aussi parce que le GAC se trouve dans un dossier Windows qui bénéficie du niveau de sécurité le plus élevé. Un autre atout des assemblages partagés est de pouvoir installer plusieurs versions du même assemblage dans le GAC. Les applications pourront alors référencer et utiliser la version appropriée.

Pour installer un assemblage dans le GAC, il doit être signé avec un nom fort. Ce nom garantit l’identité de l’assemblage. Il est composé de son nom, de sa version, de ses informations de culture s’il y a besoin. Ces informations sont encryptées...

Les fichiers de configuration

Lorsqu’un assemblage est compilé et déployé, rien n’est plus modifiable sans mise à jour. Les fichiers de configuration permettent de configurer une application dans un fichier au format XML sans avoir à la recompiler. Ce type de fichiers se nomment en général App.config dans un projet puis ils prennent le nom de l’assemblage avec l’extension .config après compilation. Pour exemple, le projet SelfMailer qui contient un fichier App.config devient le fichier SelfMailer.dll.config après compilation.

La structure du fichier de configuration doit répondre à un schéma spécifique. Sa structure de base minimale est la suivante :

<?xml version="1.0" encoding="utf-8"?> 
<configuration> 
</configuration> 

Visual Studio ajoute automatiquement un fichier de configuration si des informations, comme les chaînes de connexion SQL, doivent y être stockées et que le projet n’en contient pas. Pour ajouter un fichier de configuration manuellement, ouvrez la fenêtre Ajouter un nouvel élément et sélectionnez Fichier de configuration de l’application.

Toutes les sections du fichier de configuration ne seront pas abordées dans cet ouvrage. Nous allons nous concentrer sur la définition de paramètres personnalisés et sur la manière...