-25% de remise sur nos livres en ligne et vidéos, avec le code : VITE25. Jusqu'au mercredi 30 juin 2021 seulement. Hors webpro *
En raison d’une maintenance technique, la boutique Editions ENI sera inaccessible ce mercredi soir à compter de 21h, jusqu’à 2h jeudi matin. Nous vous invitons à passer votre commande avant 20h30. Merci pour votre compréhension. L’équipe des Editions ENI
  1. Livres et vidéos
  2. Oracle 19c - Administration

Oracle 19c Administration

  • En stock
  • Expédié en 24h00
  • Livraison à partir de 0,01 €
  • Version en ligne offerte pendant 1 an
  • 1 h d'accès gratuit à tous nos livres et vidéos pour chaque commande
  • Accessible immédiatement
  • Version HTML
  • Accès illimité 24h/24, 7J/7
  • Accès illimité 24h/24, 7J/7
  • Tous les livres en ligne, les vidéos et les cours enregistrés ENI
  • Plus de 10 nouveautés livres et vidéos chaque mois
  • Les nouveautés disponibles le jour de leur sortie
  • Accès 100% en ligne

Présentation

Ce livre sur Oracle 19c s’adresse à tout informaticien désireux de maîtriser les tâches d’administration des bases de données Oracle. Après une présentation générale de l’architecture interne d’un serveur Oracle (mémoire, processus), ce livre détaille les différentes tâches d’administration d’une base de données : installation (sous Windows et sous Linux), configuration Oracle Net, création d’une nouvelle base de données, gestion de la mémoire, gestion du stockage, gestion des utilisateurs et des droits, sauvegardes et restaurations avec RMAN (Recovery Manager).

Un chapitre spécial est consacré à la gestion de l'architecture Multitenant apparue en version 12c, et qui deviendra la norme à partir de la version 20c. Dans ce chapitre, vous apprendrez à gérer les bases de données enfichables (Pluggable Database – PDB) et découvrirez les similitudes et les différences qui peuvent exister entre l'administration d'une base de données traditionnelle et l'administration d'une base de données de conteneurs.

L’ouvrage contient de nombreux conseils pratiques et recommandations et présente les solutions qui peuvent être apportées aux problèmes les plus courants.

Des exemples de scripts sont en téléchargement sur le site www.editions-eni.fr.


Quizinclus dans
la version en ligne !
  • Testez vos connaissances à l'issue de chaque chapitre
  • Validez vos acquis

Table des matières

  • Introduction
    • 1. Objectifs de l'ouvrage
    • 2. Présentation d'Oracle Database
      • 2.1 Produits et gammes
      • 2.2 Numérotation des versions
      • 2.3 Principales nouveautés des versions 18c et 19c
      • 2.4 L'architecture Multitenant
    • 3. Conventions d'écriture
  • Les bases de l'architecture Oracle
    • 1. Présentation générale
      • 1.1 Notions d'instance et de base de données
      • 1.2 La base de données
      • 1.3 L'instance
      • 1.4 Aperçu de l'architecture Multitenant
      • 1.5 Les différentes catégories de base de données
      • 1.6 Oracle Base et Oracle Home
    • 2. La base de données
      • 2.1 Fichier de contrôle
      • 2.2 Fichier de journalisation
      • 2.3 Fichiers de données
        • 2.3.1 Définitions
        • 2.3.2 Organisation du stockage
      • 2.4 Système de stockage
      • 2.5 Notion de schéma
      • 2.6 Règles de nommage
    • 3. L'instance
      • 3.1 La SGA
        • 3.1.1 Vue d'ensemble
        • 3.1.2 La Shared Pool
        • 3.1.3 Le Database Buffer Cache
        • 3.1.4 Le Redo Log Buffer
        • 3.1.5 Autres pools de la SGA
        • 3.1.6 La notion de granule
      • 3.2 Les processus d'arrière-plan
        • 3.2.1 Introduction
        • 3.2.2 DBWn et BWnn
        • 3.2.3 LGWR et LGnn
        • 3.2.4 CKPT
        • 3.2.5 SMON
        • 3.2.6 PMON
        • 3.2.7 CJQ0
        • 3.2.8 ARCn
      • 3.3 Les processus serveur
      • 3.4 La PGA
      • 3.5 La gestion de la mémoire
        • 3.5.1 Vue d’ensemble
        • 3.5.2 La gestion automatique de la mémoire partagée
        • 3.5.3 La gestion automatique de la mémoire de l'instance
        • 3.5.4 Gestion manuelle : conseil sur la répartition SGA/PGA
      • 3.6 Le fichier de paramètres
      • 3.7 Infrastructure pour la gestion automatique
    • 4. L'administrateur de base de données
      • 4.1 Principales tâches
      • 4.2 Comptes Oracle d'administration
      • 4.3 Identification privilégiée SYSDBA, SYSOPER et SYSBACKUP
        • 4.3.1 Par le système d'exploitation
        • 4.3.2 Par un fichier de mots de passe
        • 4.3.3 Remarques
      • 4.4 Autres comptes Oracle
    • 5. Le dictionnaire de données
      • 5.1 Présentation
      • 5.2 Les vues statiques
      • 5.3 Les vues dynamiques de performance (v$)
  • Installation
    • 1. Installation du serveur
      • 1.1 Introduction
      • 1.2 Principales étapes de l'installation
      • 1.3 Optimal Flexible Architecture (OFA)
        • 1.3.1 Principes généraux
        • 1.3.2 Répartition des fichiers de la base de données sur plusieurs disques
      • 1.4 Pré-installation
        • 1.4.1 Sur plate-forme Windows
        • 1.4.2 Sur plate-forme Linux
        • 1.4.3 Configuration automatique sous Oracle Linux
      • 1.5 Installation avec Oracle Universal Installer
        • 1.5.1 Vue d’ensemble
        • 1.5.2 Lancer Oracle Universal Installer sur plate-forme Windows
        • 1.5.3 Lancer Oracle Universal Installer sur plate-forme Linux
        • 1.5.4 Installation du logiciel uniquement
        • 1.5.5 Installation du logiciel et création d’une base de données
        • 1.5.6 Dernières étapes de l’installation
      • 1.6 Post-installation
        • 1.6.1 Télécharger et appliquer des patches Oracle
        • 1.6.2 Configurer l'environnement de travail
        • 1.6.3 Configurer le démarrage et l'arrêt automatique
    • 2. Installation du client
  • Oracle Net
    • 1. Introduction
      • 1.1 Rôle d'Oracle Net
      • 1.2 Principes de fonctionnement
      • 1.3 Nom de service et nom d'instance
    • 2. Configuration côté serveur
      • 2.1 Création du processus d’écoute
      • 2.2 Configuration du processus d'écoute
      • 2.3 Gestion du processus d'écoute
      • 2.4 Démarrage automatique du processus d'écoute
      • 2.5 Enregistrement dynamique de services
    • 3. Configuration côté client
      • 3.1 Introduction
      • 3.2 Sélection des méthodes de résolution de noms
      • 3.3 Configuration des méthodes de résolution de noms
        • 3.3.1 Résolution de noms locale
        • 3.3.2 Connexion simplifiée
    • 4. Problèmes courants et solutions
  • Les outils d'administration
    • 1. Introduction
    • 2. SQL*Plus
      • 2.1 Vue d'ensemble
      • 2.2 Utilisation
        • 2.2.1 Lancer SQL*Plus
        • 2.2.2 Se connecter
        • 2.2.3 Exécuter un script SQL
        • 2.2.4 Exécuter une commande du système d’exploitation
        • 2.2.5 Utiliser des variables de substitution
        • 2.2.6 Passer des valeurs à un script
    • 3. Oracle SQL Developer
    • 4. Oracle SQL Developer Command Line (SQLcl)
    • 5. Oracle Enterprise Manager Database Express
      • 5.1 Introduction
      • 5.2 Architecture
      • 5.3 Débuter avec EM Express
    • 6. La documentation Oracle
      • 6.1 Où la trouver ?
      • 6.2 Organisation
    • 7. Diagnostiquer les problèmes
      • 7.1 Vue d'ensemble
      • 7.2 Le Référentiel de diagnostic automatique
      • 7.3 L'outil ligne de commande adrci
      • 7.4 Le fichier journal du processus d'écoute
      • 7.5 Les fichiers d’alerte et de trace
    • 8. Les tâches de maintenance automatisées
  • Démarrage et arrêt
    • 1. Principes
    • 2. Démarrage
      • 2.1 Utiliser SQL*Plus ou SQLcl
        • 2.1.1 La commande STARTUP
        • 2.1.2 Mode opératoire
        • 2.1.3 Modifier le niveau de disponibilité de la base de données
        • 2.1.4 Récupérer des informations sur l'instance et sur la base de données
      • 2.2 Utiliser Oracle SQL Developer
    • 3. Arrêt
      • 3.1 Utiliser SQL*Plus ou SQLcl
        • 3.1.1 La commande SHUTDOWN
        • 3.1.2 Mode opératoire
      • 3.2 Utiliser Oracle SQL Developer
    • 4. Automatisation et scripts
      • 4.1 Sur plate-forme Unix ou Linux
        • 4.1.1 Automatisation
        • 4.1.2 Scripts
      • 4.2 Sur plate-forme Windows
        • 4.2.1 Automatisation
        • 4.2.2 Scripts
    • 5. Problèmes courants et solutions
  • Création d'une nouvelle base de données
    • 1. Vue d'ensemble
      • 1.1 Étapes de création d'une nouvelle base de données pour une application
      • 1.2 Étapes de création de la base de données proprement dite
      • 1.3 Méthodes disponibles
    • 2. Les principaux paramètres d’initialisation
      • 2.1 Préambule
      • 2.2 Description
      • 2.3 Exemple
    • 3. Création de la base de données à l'aide de l'assistant graphique
      • 3.1 Vue d'ensemble
      • 3.2 Création d’une base de données
        • 3.2.1 Mode de création
        • 3.2.2 Création à l’aide de la configuration standard
        • 3.2.3 Configuration avancée : création à partir d’un modèle avec fichiers de données
        • 3.2.4 Mode avancé : création à partir d’un modèle sans fichier de données
      • 3.3 Gérer les modèles
      • 3.4 Utiliser le mode non interactif
    • 4. Actions complémentaires
      • 4.1 Retrouver des informations sur la base de données
      • 4.2 Configurer EM Express
      • 4.3 L'utilitaire oradim (plate-forme Windows)
      • 4.4 L'utilitaire orapwd
  • Gestion de l'instance
    • 1. Gestion des paramètres d'initialisation
      • 1.1 Modifier les paramètres d'initialisation
        • 1.1.1 Les types de paramètres
        • 1.1.2 Les ordres SQL ALTER SYSTEM et ALTER SESSION
      • 1.2 Les paramètres dans le dictionnaire de données
      • 1.3 Gérer le fichier de paramètres serveur
      • 1.4 Utiliser EM Express
      • 1.5 Utiliser SQL Developer
      • 1.6 Problèmes courants et solutions
        • 1.6.1 Fichier de paramètres serveur perdu ou endommagé
        • 1.6.2 Valeur erronée qui empêche le démarrage
        • 1.6.3 Erreur lors d'un ALTER SYSTEM
    • 2. Gestion dynamique de la mémoire
      • 2.1 Principes
      • 2.2 Informations sur la mémoire
      • 2.3 Modifier la mémoire dynamiquement
        • 2.3.1 Avec la gestion automatique de la mémoire partagée
        • 2.3.2 Avec la gestion automatique de la mémoire
        • 2.3.3 Sans la gestion automatique
        • 2.3.4 Conclusion et conseil
      • 2.4 Utiliser EM Express
      • 2.5 Problèmes courants et solutions
  • Fichiers de contrôle et de journalisation
    • 1. Gestion des fichiers de contrôle
      • 1.1 Rappel sur le fichier de contrôle
      • 1.2 Trouver des informations sur les fichiers de contrôle
      • 1.3 Multiplexer le fichier de contrôle
      • 1.4 Utiliser EM Express
      • 1.5 Utiliser SQL Developer
    • 2. Gestion des fichiers de journalisation
      • 2.1 Rappel sur les fichiers de journalisation
      • 2.2 Trouver des informations sur les fichiers de journalisation
      • 2.3 Dimensionner les fichiers de journalisation
      • 2.4 Administrer les fichiers de journalisation
        • 2.4.1 Vue d'ensemble
        • 2.4.2 Ajouter un nouveau membre à un groupe (multiplexage)
        • 2.4.3 Ajouter un nouveau groupe
        • 2.4.4 Déplacer un membre
        • 2.4.5 Supprimer un groupe
        • 2.4.6 Supprimer un membre d'un groupe
        • 2.4.7 Forcer le basculement du groupe courant au suivant
      • 2.5 Contrôler la fréquence des points de reprise
      • 2.6 Utiliser EM Express
      • 2.7 Utiliser SQL Developer
  • Tablespaces et fichiers de données
    • 1. Vue d'ensemble et directives
      • 1.1 Vue d'ensemble
      • 1.2 Directives
    • 2. Tablespace permanent
      • 2.1 Création d'un tablespace permanent
      • 2.2 Remarques sur les tablespaces BIGFILE
      • 2.3 Tablespace permanent par défaut
      • 2.4 Modification d'un tablespace permanent
        • 2.4.1 Vue d'ensemble
        • 2.4.2 Renommer un tablespace
        • 2.4.3 Ajouter un fichier de données à un tablespace
        • 2.4.4 Modifier la taille d'un fichier de données
        • 2.4.5 Modifier l'extension automatique d'un fichier de données
        • 2.4.6 Passer un tablespace OFFLINE / ONLINE
        • 2.4.7 Renommer ou déplacer un fichier de données hors ligne
        • 2.4.8 Renommer ou déplacer un fichier de données en ligne
        • 2.4.9 Supprimer un fichier de données
        • 2.4.10 Autres opérations
      • 2.5 Suppression d'un tablespace permanent
    • 3. Organisation du stockage à l'intérieur d'un tablespace
      • 3.1 Principes
      • 3.2 Spécifier le mode de gestion d'un tablespace
      • 3.3 Spécifier le stockage d'un segment
      • 3.4 Gestion des extensions à l'intérieur d'un tablespace géré localement
    • 4. Tablespace temporaire
      • 4.1 Rôle du tablespace temporaire
      • 4.2 Groupe de tablespaces temporaires
      • 4.3 Création d'un tablespace temporaire géré localement
      • 4.4 Tablespace temporaire par défaut
      • 4.5 Administration des tablespaces temporaires gérés localement
    • 5. Les fichiers gérés par Oracle (Oracle Managed Files)
      • 5.1 Principes
      • 5.2 Mise en œuvre
      • 5.3 Création de fichiers gérés par Oracle
        • 5.3.1 Conditions
        • 5.3.2 Règles de nommage
        • 5.3.3 Création de fichiers gérés par Oracle lors de la création de la base de données
        • 5.3.4 Création ultérieure de fichiers gérés par Oracle
      • 5.4 Administration des fichiers gérés par Oracle
    • 6. Conclusions
      • 6.1 Avantages des tablespaces gérés localement
      • 6.2 Recommandations
    • 7. Trouver des informations sur les tablespaces et les fichiers de données
      • 7.1 Tablespaces et fichiers de données
      • 7.2 Supervision du stockage dans les tablespaces
    • 8. Utiliser EM Express
    • 9. Utiliser SQL Developer
      • 9.1 Tablespaces
      • 9.2 Fichiers de données
    • 10. Problèmes courants et solutions
  • Gestion des informations d'annulation
    • 1. Vue d'ensemble
      • 1.1 Définitions
      • 1.2 Gestion
      • 1.3 Structure
      • 1.4 Le segment d'annulation SYSTEM
      • 1.5 Durée de rétention des informations d’annulation
      • 1.6 Fonctionnement d’un segment d’annulation
    • 2. Mise en œuvre de la gestion automatique
      • 2.1 Principe
      • 2.2 Les paramètres d'initialisation
      • 2.3 Démarrage de la base de données en mode automatique
      • 2.4 Gestion de l’annulation pour les tables temporaires
    • 3. Gestion du tablespace d'annulation
      • 3.1 Caractéristiques du tablespace d'annulation
      • 3.2 Fonctionnement du tablespace d'annulation
      • 3.3 Création d'un tablespace d'annulation
      • 3.4 Changement de tablespace d'annulation actif
      • 3.5 Modification d'un tablespace d'annulation
      • 3.6 Suppression d'un tablespace d'annulation
    • 4. Trouver des informations sur la gestion de l'annulation
      • 4.1 Trouver des informations sur le tablespace d'annulation
      • 4.2 Trouver des informations sur les segments d'annulation
      • 4.3 Se documenter sur les informations d'annulation et les transactions
      • 4.4 Dimensionner le tablespace d'annulation
    • 5. Utiliser EM Express
    • 6. Utiliser SQL Developer
    • 7. Problèmes courants et solutions
  • Gestion des utilisateurs et de leurs droits
    • 1. Principes
    • 2. Créer et modifier les utilisateurs
      • 2.1 Mode d'identification de l'utilisateur
        • 2.1.1 Identification par Oracle
        • 2.1.2 Identification par le système d'exploitation
        • 2.1.3 Utilisateur schéma seul
      • 2.2 Création d'un utilisateur
      • 2.3 Modification d'un utilisateur
      • 2.4 Suppression d'un utilisateur
      • 2.5 Trouver des informations sur les utilisateurs
    • 3. Utiliser les profils
      • 3.1 Présentation
      • 3.2 Création d'un profil
      • 3.3 Modification d'un profil
      • 3.4 Affectation d'un profil à un utilisateur
      • 3.5 Activation de la limitation des ressources
      • 3.6 Suppression d'un profil
      • 3.7 Trouver des informations sur les profils
    • 4. Gérer les droits
      • 4.1 Privilège système
        • 4.1.1 Définition
        • 4.1.2 Attribution d'un privilège système à un utilisateur
        • 4.1.3 Révocation d'un privilège système à un utilisateur
        • 4.1.4 Les privilèges système SYSDBA et SYSOPER
      • 4.2 Privilège objet
        • 4.2.1 Définition
        • 4.2.2 Attribution d'un privilège objet à un utilisateur
        • 4.2.3 Révocation d'un privilège objet à un utilisateur
        • 4.2.4 Privilèges sur les vues et les programmes stockés
        • 4.2.5 Nommer un objet d'un autre schéma
        • 4.2.6 Aller plus loin sur la gestion des droits
      • 4.3 Rôle
        • 4.3.1 Définition
        • 4.3.2 Création d'un rôle
        • 4.3.3 Attribution d'un privilège à un rôle
        • 4.3.4 Révocation d'un privilège à un rôle
        • 4.3.5 Attribution d'un rôle à un utilisateur ou à un rôle
        • 4.3.6 Révocation d'un rôle à un utilisateur ou à un rôle
        • 4.3.7 Suppression d'un rôle
        • 4.3.8 Activation ou désactivation d'un rôle
        • 4.3.9 Limitation des rôles
        • 4.3.10 Rôles prédéfinis
        • 4.3.11 Sécurité basée sur le code
      • 4.4 Trouver des informations sur les droits
        • 4.4.1 Privilèges système
        • 4.4.2 Privilèges objet
        • 4.4.3 Rôles
    • 5. Synthèse
      • 5.1 Les différents types de comptes
      • 5.2 Quelques conseils pour sécuriser votre base de données
    • 6. Superviser les utilisateurs connectés
    • 7. Utiliser EM Express
      • 7.1 Utilisateurs
      • 7.2 Rôles
      • 7.3 Profils
    • 8. Utiliser SQL Developer
      • 8.1 Utilisateurs
      • 8.2 Rôles
      • 8.3 Profils
  • Gestion des tables et des index
    • 1. Vue d'ensemble
    • 2. Gestion des tables
      • 2.1 Organisation du stockage dans les blocs
        • 2.1.1 Principes
        • 2.1.2 Gestion de l'espace dans les blocs
      • 2.2 Le ROWID
      • 2.3 Chaînage et migration
      • 2.4 Spécifier le stockage d'une table
      • 2.5 Recommandations pour le stockage des tables
        • 2.5.1 Vue d'ensemble
        • 2.5.2 Estimer la volumétrie d'une table à une échéance donnée
        • 2.5.3 Estimation de PCTFREE
      • 2.6 Surveiller l'utilisation d'une table
      • 2.7 Superviser l'espace occupé par une table
        • 2.7.1 Vue d'ensemble
        • 2.7.2 Le package DBMS_SPACE
        • 2.7.3 Les statistiques sur une table
        • 2.7.4 Problèmes possibles sur le stockage
      • 2.8 Détecter les problèmes de migration ou de chaînage
      • 2.9 Réorganiser le stockage d'une table
        • 2.9.1 Vue d'ensemble
        • 2.9.2 L'ordre SQL ALTER TABLE ... DEALLOCATE UNUSED
        • 2.9.3 Recréer la table ou des lignes de la table
        • 2.9.4 L'ordre SQL ALTER TABLE ... SHRINK SPACE
        • 2.9.5 L'ordre SQL ALTER TABLE ... MOVE
      • 2.10 Trouver des informations sur les tables
    • 3. Gestion des index B-tree
      • 3.1 Vue d'ensemble
      • 3.2 Structure d'un index B-tree
      • 3.3 Avantages et inconvénients des index B-tree
      • 3.4 Directives pour la création des index B-tree
        • 3.4.1 Principes généraux
        • 3.4.2 Compléments sur les index composés
        • 3.4.3 S'assurer que les requêtes sont bien écrites
      • 3.5 Spécifier le stockage d'un index
        • 3.5.1 Index indépendant
        • 3.5.2 Index d'une contrainte de clé primaire ou unique
      • 3.6 Recommandations pour le stockage des index
        • 3.6.1 Vue d'ensemble
        • 3.6.2 Estimer la volumétrie d'un index à une échéance donnée
        • 3.6.3 Estimation de PCTFREE
      • 3.7 Superviser l'espace occupé par un index
        • 3.7.1 Vue d'ensemble
        • 3.7.2 L'ordre SQL ANALYZE INDEX ... VALIDATE STRUCTURE
        • 3.7.3 Problèmes possibles sur le stockage
      • 3.8 Réorganiser le stockage d'un index
        • 3.8.1 Vue d'ensemble
        • 3.8.2 L'ordre SQL ALTER INDEX ... DEALLOCATE UNUSED
        • 3.8.3 L'ordre SQL ALTER INDEX ... COALESCE
        • 3.8.4 L'ordre SQL ALTER INDEX ... SHRINK SPACE
        • 3.8.5 L'ordre SQL ALTER INDEX ... REBUILD
        • 3.8.6 Conclusion
      • 3.9 Surveiller l'utilisation d'un index
      • 3.10 Trouver des informations sur les index
    • 4. Les statistiques et l'optimiseur Oracle
    • 5. Le conseiller sur les segments
    • 6. Utiliser Oracle SQL Developer
      • 6.1 Les tables
      • 6.2 Les index
    • 7. Problèmes courants et solutions
  • Sauvegarde et récupération
    • 1. Principes
      • 1.1 Vue d'ensemble
      • 1.2 L'archivage des fichiers de journalisation
      • 1.3 Solutions de sauvegarde et récupération
      • 1.4 Stratégies de sauvegarde disponibles
      • 1.5 Quelle stratégie pour le mode de fonctionnement de la base ?
      • 1.6 Quelle stratégie pour la sauvegarde ?
    • 2. Archivage des fichiers de journalisation
      • 2.1 Vue d'ensemble
      • 2.2 Mode opératoire
      • 2.3 Les paramètres du processus d'archivage
      • 2.4 Trouver des informations sur l'archivage
      • 2.5 Problème courant et solution
    • 3. Présentation du Recovery Manager
      • 3.1 Introduction
      • 3.2 Lancer RMAN
      • 3.3 Quelques commandes utiles
      • 3.4 Configurer RMAN
      • 3.5 Utilisation de la zone de récupération rapide
      • 3.6 La commande VALIDATE
    • 4. Sauvegarde
      • 4.1 Généralités
      • 4.2 Sauvegarde de la totalité de la base de données
      • 4.3 Sauvegarde de tablespaces ou de fichiers de données individuels
      • 4.4 Sauvegarde du fichier de contrôle et du fichier de paramètres serveur
      • 4.5 Sauvegarde des fichiers de journalisation archivés
      • 4.6 Sauvegarde incrémentale
      • 4.7 Exemples de scénario
        • 4.7.1 Préambule
        • 4.7.2 Sauvegarde complète base fermée (cohérente)
        • 4.7.3 Sauvegarde complète base ouverte (incohérente)
        • 4.7.4 Sauvegarde partielle base ouverte
        • 4.7.5 Sauvegarde incrémentale
        • 4.7.6 Mise à jour incrémentale d'une sauvegarde
    • 5. Le référentiel RMAN
      • 5.1 Trouver des informations sur les sauvegardes
        • 5.1.1 La commande LIST
        • 5.1.2 La commande REPORT
      • 5.2 Gérer le référentiel RMAN
        • 5.2.1 La commande CROSSCHECK
        • 5.2.2 La commande DELETE
        • 5.2.3 La commande CATALOG
    • 6. Récupération
      • 6.1 Vue d'ensemble
      • 6.2 Principes généraux de la récupération
        • 6.2.1 En mode NOARCHIVELOG
        • 6.2.2 En mode ARCHIVELOG
      • 6.3 Les incidents sur les fichiers de contrôle et de journalisation
      • 6.4 Identifier la nature du problème
        • 6.4.1 Message d'erreur concernant les fichiers de contrôle
        • 6.4.2 Message d'erreur concernant les fichiers de journalisation
        • 6.4.3 Message d'erreur concernant les fichiers de données
      • 6.5 Les commandes RMAN
        • 6.5.1 Introduction
        • 6.5.2 La commande RESTORE
        • 6.5.3 La commande RECOVER
        • 6.5.4 La commande REPAIR
      • 6.6 Scénarios de récupération
        • 6.6.1 Présentation
        • 6.6.2 Récupération du fichier de paramètres serveur
        • 6.6.3 Récupération d'un fichier de contrôle
        • 6.6.4 Récupération d'un fichier de journalisation
        • 6.6.5 Récupération complète de la totalité de la base de données en mode ARCHIVELOG
        • 6.6.6 Récupération complète d'une partie de la base de données en mode ARCHIVELOG
        • 6.6.7 Récupération de tous les fichiers de contrôle en mode ARCHIVELOG
        • 6.6.8 Récupération incomplète en mode ARCHIVELOG
        • 6.6.9 Récupération en mode NOARCHIVELOG
        • 6.6.10 Récupération à un emplacement différent
        • 6.6.11 Récupération en basculant sur une copie image
        • 6.6.12 Cas particulier du tablespace temporaire géré localement
    • 7. Data Recovery Advisor
      • 7.1 Vue d'ensemble
      • 7.2 Utilisation
      • 7.3 Considérations
    • 8. Les techniques de flashback
      • 8.1 Vue d'ensemble
      • 8.2 Niveau ligne
      • 8.3 Niveau table
      • 8.4 Niveau base de données
        • 8.4.1 Principes
        • 8.4.2 Activer le mode FLASHBACK
        • 8.4.3 Procéder à un flashback de la base de données
    • 9. Utiliser Oracle SQL Developer
      • 9.1 Introduction
      • 9.2 Configurer RMAN
      • 9.3 Sauvegarde
        • 9.3.1 Introduction
        • 9.3.2 Sauvegarde proposée par Oracle
        • 9.3.3 Sauvegarde personnalisée
        • 9.3.4 Supervision des sauvegardes
      • 9.4 Récupération
        • 9.4.1 Introduction
        • 9.4.2 Effectuer une récupération
        • 9.4.3 Flashback de la base de données
      • 9.5 Exécuter des scripts RMAN
  • Les utilitaires
    • 1. Vue d’ensemble
    • 2. Data Pump
      • 2.1 Présentation
        • 2.1.1 Architecture
        • 2.1.2 Les modes d’export ou d’import
        • 2.1.3 Les privilèges nécessaires
        • 2.1.4 L’objet DIRECTORY
      • 2.2 Utilisation des outils lignes de commande
      • 2.3 Paramètres de l’export et de l’import
        • 2.3.1 Paramètres communs à l’export et à l’import
        • 2.3.2 Paramètres spécifiques à l’export
        • 2.3.3 Paramètres spécifiques à l’import
        • 2.3.4 Contenu d’un export ou d’un import
      • 2.4 Exemples
        • 2.4.1 Préambule
        • 2.4.2 Export complet
        • 2.4.3 Export sélectif
        • 2.4.4 Import sélectif
    • 3. SQL*Loader
      • 3.1 Vue d’ensemble
        • 3.1.1 Présentation
        • 3.1.2 Fonctionnement général
        • 3.1.3 Les chemins du chargement
      • 3.2 Mise en œuvre
      • 3.3 Exemples
        • 3.3.1 Préambule
        • 3.3.2 Longueur variable
        • 3.3.3 Longueur fixe
        • 3.3.4 Longueur fixe avec élimination d’enregistrements
        • 3.3.5 Chargement dans deux tables
      • 3.4 Le mode express
    • 4. Extraire des données dans un fichier texte
      • 4.1 En SQL
      • 4.2 En PL/SQL
    • 5. Utiliser Oracle SQL Developer
      • 5.1 Data Pump
        • 5.1.1 Introduction
        • 5.1.2 Assistant Export Data Pump
        • 5.1.3 Assistant Import Data Pump
      • 5.2 Charger des données
      • 5.3 Extraire des données
  • Architecture Multitenant
    • 1. Vue d'ensemble
    • 2. Présentation de l'architecture
      • 2.1 CDB et PDB
      • 2.2 Connexion
      • 2.3 Le dictionnaire de données
      • 2.4 Interrogations dans plusieurs conteneurs
      • 2.5 Les outils d'administration
        • 2.5.1 Vue d'ensemble
        • 2.5.2 EM Express
        • 2.5.3 Oracle SQL Developer
      • 2.6 Le fichier d'alerte de l'instance
    • 3. Création de la CDB et des PDB
      • 3.1 Vue d'ensemble
      • 3.2 Création de la CDB
      • 3.3 Création des PDB
        • 3.3.1 Introduction
        • 3.3.2 Création d'une PDB à partir de zéro
        • 3.3.3 Clonage d'une PDB locale
        • 3.3.4 Clonage d'une PDB distante
        • 3.3.5 Clonage d'une base de données non CDB
        • 3.3.6 Clonage de PDB rafraîchissable
        • 3.3.7 Déplacement d’une PDB
        • 3.3.8 Branchement d'une PDB
        • 3.3.9 Branchement d'une base de données non CDB
      • 3.4 Suppression d'une PDB
      • 3.5 Utilisation des outils graphiques
        • 3.5.1 EM Express
        • 3.5.2 SQL Developer
        • 3.5.3 Assistant Configuration de base de données (DBCA)
    • 4. Gestion de la CDB et des PDB
      • 4.1 Démarrage et arrêt
      • 4.2 Ouverture automatique des PDB
      • 4.3 Modification de l'instance
      • 4.4 Gestion des paramètres
      • 4.5 Contrôle du nombre de PDB
      • 4.6 Gestion de la mémoire et contrôle des ressources
        • 4.6.1 Gestion de la mémoire
        • 4.6.2 Gestion des entrées/sorties
        • 4.6.3 Gestion de la CPU
        • 4.6.4 Resource Manager
      • 4.7 Modification de la base de données
      • 4.8 Exécution de scripts dans plusieurs conteneurs
      • 4.9 Compatibilité des ordres SQL
    • 5. Gestion du stockage
      • 5.1 Gestion des tablespaces et des fichiers de données
      • 5.2 Gestion de l'annulation
      • 5.3 Gestion des fichiers de contrôle et de journalisation
    • 6. Gestion des utilisateurs et de leurs droits
      • 6.1 Principes
      • 6.2 Créer et modifier les utilisateurs
      • 6.3 Utiliser les profils
      • 6.4 Gérer les droits
      • 6.5 Impact sur la création des PDB
      • 6.6 Visibilité des informations dans le dictionnaire de données
      • 6.7 Profils de verrouillage
      • 6.8 Conclusion
    • 7. Sauvegarde et récupération
      • 7.1 Principes
      • 7.2 Sauvegarde
      • 7.3 Récupération
        • 7.3.1 Les commandes RMAN
        • 7.3.2 Data Recovery Advisor
        • 7.3.3 Récupération incomplète
      • 7.4 Flashback de base de données
      • 7.5 Sauvegardes pré-plugin
    • 8. Les utilitaires
      • 8.1 Data Pump
      • 8.2 SQL*Loader
    • Index

Auteur

Olivier HEURTELEn savoir plus

Après plus de huit ans passés en société de service où il a successivement occupé les postes de développeur, chef de projet puis directeur de projet, Olivier HEURTEL a démarré une activité de consultant/formateur indépendant spécialisé sur les bases de données (Oracle), le développement web (PHP) et les systèmes décisionnels. Il est certifié Oracle Certified Professional.

Caractéristiques

  • Nombre de pages 956 pages
  • Parution février 2021
    • Livre (broché) - 17 x 21 cm
    • ISBN : 978-2-409-02894-6
    • EAN : 9782409028946
    • Ref. ENI : RI19CORAA
  • Parution février 2021
    • HTML
    • ISBN : 978-2-409-02895-3
    • EAN : 9782409028953
    • Ref. ENI : LNRI19CORAA

Téléchargements

En complétant ce formulaire, vous acceptez d'être contacté afin de recevoir des informations sur nos produits et services ainsi que nos communications marketing. Vous aurez la possibilité de vous désabonner de nos communications à tout moment. Pour plus d'informations sur notre politique de protection des données, cliquez ici.
  • Des fichiers complémentaires (17 Ko)