Blog ENI : Toute la veille numérique !
-25€ dès 75€ sur les livres en ligne, vidéos... avec le code FUSEE25. J'en profite !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. AutoCAD 2024
  3. La gestion des objets
Extrait - AutoCAD 2024 Des fondamentaux à la présentation détaillée autour de projets professionnels
Extraits du livre
AutoCAD 2024 Des fondamentaux à la présentation détaillée autour de projets professionnels Revenir à la page d'achat du livre

La gestion des objets

Suppression d’objets

 Dans le groupe de fonctions Modification (onglet Début), cliquez sur l’icône Effacer images/22RIi061.png.

Cette opération permet d’enlever de la base de données du dessin les éléments voulus. Dans la fenêtre de commande, AutoCAD propose le message :

images/RIREL602.png

À ce stade, le curseur graphique est remplacé par un petit réticule de sélection.

Vous pouvez soit cliquer sur l’objet que vous voulez supprimer, soit choisir une option du jeu de sélection pour un choix plus adapté (cf. Sélection des objets, dans ce chapitre). 

Le message "Sélectionner des objets" reste valable tant que vous ne validez pas votre sélection avec [Entrée].

Pour récupérer toutes les entités qui viennent d’être effacées par mégarde, choisissez Annuler images/22RIi062.png dans la barre d’outils d’accès rapide.

Sans commande en cours, procédez à la sélection des objets puis appuyez sur la touche [Suppr].

Sélection des objets

À chaque fois que le message "Sélectionner des objets" apparaît, AutoCAD requiert une sélection.

À ce moment précis, le curseur graphique est remplacé par un réticule (petit carré). Si vous positionnez ce réticule sur un objet, un clic sélectionnera l’objet. Cette méthode est suffisante pour un petit nombre d’entités à sélectionner mais n’est pas judicieuse (ou suffisante) pour des sélections plus délicates, spécifiques ou nombreuses.

Jeu de sélection

AutoCAD propose un jeu de sélection adapté à tous types de sélection.

Options : Type de sélection

Dernier : dernier objet créé.

Précédent : la dernière sélection utilisée dans une commande d’édition.

annUler : annule la dernière sélection sans quitter la commande.

Fenêtre : les objets entièrement inclus dans la fenêtre rectangulaire.

Capture : les objets entièrement inclus ainsi que ceux croisant l’un des bords de la fenêtre rectangulaire (trait pointillé).

SPolygone : les objets entièrement inclus dans la fenêtre polygonale.

CPolygone : les objets entièrement inclus ainsi que ceux croisant l’un des bords de la fenêtre polygonale (trait pointillé).

Supprimer : modifie le message "Sélectionner des objets" en "Supprimer les objets" pour permettre une désélection.

Ajouter : à partir du message "Retirer les objets", revient au message "Sélectionner des objets". 

Trajet : les objets croisant le(s) segment(s).

TOUT : tous les objets du dessin ne se trouvant pas sur un calque gelé (cf. chapitre La gestion des calques - Contrôle des calques).

Groupe : demande le nom d’un groupe d’objets...

Sélection rapide

La sélection rapide des objets agit sur l’ensemble du dessin ou sur un ensemble d’objets à sélectionner. Cette méthode est rapide car elle permet de choisir le type d’objets voulu, voire les propriétés de ceux-ci.

 Dans le groupe de fonctions Utilitaires (onglet Début), choisissez le bouton Sélection rapide images/22RIi066.png.

Images/09RI04V2024.png

 Par défaut, la sélection rapide s’effectue sur tout le dessin. Cliquez sur le bouton Choix des objets images/22RIi067.png pour restreindre la sélection à une partie du dessin. La liste Appliquer à affiche alors Sélection courante. La liste Type d’objet permet de choisir le type des objets à sélectionner (ligne, arc, cercle, polyligne, texte...).

Par exemple, si vous souhaitez sélectionner tous les textes du dessin, choisissez Dessin entier dans la liste Appliquer à, puis Texte dans la liste Type d’objet. Confirmez par OK. Tous les textes sont sélectionnés. Notez que les textes sur une ligne appartiennent au type d’objet Texte, alors que les textes multilignes appartiennent au type Textmult.

Les Propriétés permettent une sélection encore plus précise en fixant une propriété spécifique aux objets à sélectionner. Vous pouvez, par exemple, demander une sélection de tous les textes du dessin...

Déplacement/copie d’objets

Déplacement d’objets

Vous pouvez déplacer un ou plusieurs éléments de votre dessin dans n’importe quelle direction, sans changer leur orientation ni leur taille.

 Dans le groupe de fonctions Modification (onglet Début), cliquez sur l’icône Déplacer images/22RIi068.png.

Le message ci-dessous est affiché :

images/16RI606.png

 Sélectionnez les objets à déplacer puis validez la sélection par [Entrée].

AutoCAD attend le vecteur de déplacement désigné par deux points. Le message suivant demande de préciser le premier point :

images/15RI610.png

 Précisez le point de départ du déplacement (P1 dans l’exemple).

images/15RI611.png

 Précisez le point d’arrivée du déplacement (P2 dans l’exemple).

images/15RI615.png

Le déplacement défini par un vecteur de direction s’applique à chaque entité choisie. Vous fournissez un déplacement relatif, aussi le premier point ne doit pas forcément être sur l’un des objets sélectionnés, bien que cela facilite la visualisation du déplacement.

Pour déplacer les objets, procédez directement à la sélection des objets à déplacer (sans commande en cours), positionnez le curseur sur l’un des objets sélectionnés (pas sur une poignée), puis...

Décalage d’objets

La fonction Décaler permet de construire une entité parallèle à une autre à une distance quelconque ou passant par un certain point. Ce décalage est possible pour les lignes, arcs, cercles, polylignes 2D et splines.

 Dans le groupe de fonctions Modification (onglet Début), cliquez sur l’icône Décaler images/22RIi0610.png.

Le message ci-dessous est affiché :

images/15ri618.png

Vous pouvez entrer la distance explicitement, la qualifier par deux points ou choisir l’option Par (Par un point) pour indiquer que l’objet parallèle passera par un point donné.

 Saisissez une valeur de décalage puis validez par [Entrée].

Le message suivant est affiché :

images/15RI619.png

 Sélectionnez l’objet à décaler en cliquant directement sur celui-ci (sans sélection par Fenêtre ou Capture, Trajet…).

Le message ci-dessous est affiché.

images/15RI620.png

 Précisez un côté de l’objet à décaler, ou modifiez la valeur de décalage.

Vous pouvez enchaîner par des décalages successifs, en précisant à chaque fois la valeur de décalage, l’objet à décaler puis le côté de l’objet à décaler.

 Appuyez sur la touche [Entrée] ou [Echap] pour quitter la commande Décaler.

L’option Par amène...

Rotation d’objets

Vous pouvez modifier l’orientation d’objets existants en les faisant tourner autour d’un point de base défini.

 Dans le groupe de fonctions Modification (onglet Début), cliquez sur l’icône Rotation images/22RIi0611.png.

Le message ci-dessous est affiché :

images/16RI606.png

 Sélectionnez les objets à pivoter puis validez la sélection par [Entrée].

Le message ci-dessous est affiché :

images/15RI623.png

 Précisez le point autour duquel les objets vont pivoter.

Le message ci-dessous est affiché :

images/15RI624.png

Si vous répondez à ce dernier message par un angle numérique, cet angle sera considéré comme l’angle relatif de la rotation des objets, autour du point de base spécifié.

Dans les exemples ci-dessous, pour tourner les objets sélectionnés de 45° dans le sens trigonométrique, entrez 45 :

images/15RI621.png

Option Référence

Parfois, plutôt que de calculer la valeur de l’angle de rotation, il est plus pratique de s’appuyer sur un angle de référence (orientation courante) puis sur un nouvel angle (orientation souhaitée).

L’option Référence permet de préciser ces deux angles de manière dynamique et permet une orientation facilitée.

L’exemple ci-dessous présente une utilisation de l’option...

Changement d’échelle des objets

Vous pouvez changer la taille d’entités existantes. Vous pouvez étendre ou comprimer des objets ou les faire évoluer dynamiquement. Le changement de taille s’effectue toujours depuis un point de base que vous devez préciser. Le même facteur d’échelle est appliqué aux dimensions en X et en Y.

 Dans le groupe de fonctions Modification (onglet Début), cliquez sur l’icône Echelle images/22RIi0613.png.

Le message ci-dessous est affiché :

images/16RI606.png

 Sélectionnez les objets à redimensionner puis validez la sélection par [Entrée].

Le message suivant est affiché :

images/15RI629.png

 Précisez le point à partir duquel le redimensionnement sera appliqué (P1 dans l’exemple).

Le message ci-après est affiché :

images/15RI630.png

 Saisissez le facteur d’échelle (1.5 dans l’exemple).

images/15RI631.png

Option Référence

Parfois, plutôt que de calculer le facteur d’échelle, il est plus pratique de s’appuyer sur une longueur de référence (longueur courante) puis sur une nouvelle longueur (longueur souhaitée).

L’option Référence permet de préciser ces deux longueurs de manière dynamique et permet un redimensionnement facilité.

L’exemple ci-dessous présente une utilisation de l’option...

Symétrie d’objets

Vous pouvez effectuer automatiquement des symétries d’objets existant dans votre dessin, en conservant ou en supprimant les éléments initiaux. Ces symétries s’effectuent par rapport à une ligne de symétrie à préciser par deux points.

 Dans le groupe de fonctions Modification (onglet Début), cliquez sur l’icône Miroir images/22RIi0615.png.

Le message ci-dessous est affiché :

images/16RI606.png

 Sélectionnez les objets pour lesquels vous souhaitez appliquer une symétrie puis validez la sélection par [Entrée].

Le message suivant est affiché :

images/15RI636.png

 Précisez le premier point de la ligne de symétrie (P1 dans l’exemple).

Le message ci-après est affiché :

images/15RI639.png

 Précisez le second point de la ligne de symétrie (P2 dans l’exemple).

images/15RI637.png
images/15RI638.png

Le message ci-après est affiché :

images/15RI640.png

Cas particuliers : les textes et attributs

Vous pouvez refléter une partie d’un dessin sans que les textes deviennent illisibles. AutoCAD permet cela par la variable de système Mirrtext. Si celle-ci est affectée de la valeur 1 (valeur par défaut), le texte sera reflété selon les règles mathématiques de la réflexion.

Si vous assignez la valeur 0 à Mirrtext, les textes (et attributs) sont traités de manière spéciale...

Étirement d’objets

Vous pouvez allonger ou rétrécir une partie d’un dessin. Vous pouvez aussi déplacer une partie sélectionnée d’un dessin, en préservant les connexions avec les portions du dessin laissées en place.

 Dans le groupe de fonctions Modification (onglet Début), cliquez sur l’icône Etirer images/22RIi0616.png.

Le message ci-dessous est affiché :

images/16RI606.png

La sélection doit être réalisée par l’outil Capture ou CPolygone. Tous les objets situés à l’intérieur de la capture seront déplacés ; ceux qui croisent un bord de la capture seront étirés (allongés ou écourtés).

 Sélectionnez les objets à étirer à l’aide de l’outil Capture (CPolygone) puis validez la sélection par [Entrée].

Le message suivant est affiché :

images/15RI643.png

 Précisez le point de référence de départ (P1 dans l’exemple).

Le message ci-après est affiché :

images/15RI644.png

 Précisez le point de référence d’arrivée (P2 dans l’exemple).

images/15RI642.png

Alignement d’objets

Vous pouvez, en une seule opération, déplacer et faire tourner des objets. Vous précisez, en alternant les positions initiales et finales, quatre points (ou six en 3D). De cette façon, vous donnez les positions puis les orientations de départ et d’arrivée.

 Déroulez le groupe de fonctions Modification, et choisissez l’icône Aligner images/22RIi0617.png.

Le message ci-dessous est affiché :

images/16RI606.png

 Sélectionnez les objets à aligner puis validez la sélection par [Entrée].

Le message suivant est affiché :

images/15RI645.png

 Précisez le premier point de la position initiale (P1 dans l’exemple).

Le message ci-après est affiché :

images/15RI647.png

 Précisez le premier point de la position souhaitée (P1’ dans l’exemple).

Le message suivant est affiché :

images/15RI648.png

 Précisez le second point de la position initiale (P2 dans l’exemple).

Le message suivant est affiché :

images/15RI649.png

 Précisez le second point de la position souhaitée (P2’ dans l’exemple).

Le message suivant est affiché :

images/15RI650.png

 Validez par la touche [Entrée] (sauf si alignement 3D souhaité).

Le message suivant est affiché :

images/15RI651.png

 Validez par la touche [Entrée] pour conserver l’échelle des objets à aligner.

Un changement d’échelle est possible...

Copies multiples (ou réseaux)

AutoCAD permet la copie multiple d’objets selon trois méthodes.

  • Le réseau rectangulaire qui permet une duplication uniforme d’objets selon une combinaison de rangées, de colonnes et de niveaux. Dans l’exemple ci-dessous, la duplication respecte trois colonnes et deux rangées.

images/12RI605.png
  • Le réseau polaire qui permet une duplication uniforme d’objets autour d’un point de centre (ou axe de rotation). Dans l’exemple ci-dessous, la duplication respecte la rotation autour du point situé à l’intersection des deux axes selon 360 degrés.

images/12RI606.png
  • Le réseau le long d’une trajectoire qui permet une duplication uniforme d’objets le long d’une trajectoire. Dans l’exemple ci-dessous, la duplication est générée le long de la courbe et sur toute sa longueur.

images/12RI607.png

1. Réseau rectangulaire

 Dans le groupe de fonctions Modification, choisissez l’icône déroulante Réseau rectangulaire images/22RIi0618.png.

Le message ci-dessous est affiché :

images/15RI609.png

 Sélectionnez les objets à dupliquer puis validez la sélection par [Entrée].

images/15RI652.png

AutoCAD affiche un aperçu du premier résultat, en tenant compte des valeurs présentes dans les groupes de fonctions contextuels de l’onglet Création de réseau.

images/22RI063.png

 Dans le groupe de fonctions Colonnes, précisez le nombre total de colonnes, la distance entre chaque colonne et/ou la distance totale entre les première et dernière colonnes. 

 Dans le groupe de fonctions Rangées, précisez le nombre total de rangées, la distance entre chaque rangée et/ou la distance totale entre les première et dernière rangées.

 Dans le groupe de fonctions Niveaux, précisez si nécessaire le nombre de niveaux dans la direction Z, la distance entre chaque niveau et/ou la distance totale entre les premier et dernier niveaux.

 Dans le groupe de fonctions Propriétés, activez ou désactivez l’associativité du réseau à l’aide de l’icône Associatif.

Dans le cas d’un réseau associatif, les éléments dupliqués constituent un réseau associatif modifiable dynamiquement à volonté. Dans le cas d’un...

Ajustement d’objets

 Dans le groupe de fonctions Modification (onglet Début), cliquez sur l’icône déroulante Ajuster images/22RIi0622.png.

Vous devez souvent ajuster des objets de façon à ce qu’ils ne dépassent pas une limite définie par un ou plusieurs objets dans le dessin (appelons cette limite une arête ou un bord de coupe). Vous donnez en quelque sorte un "coup de ciseaux" entre deux bords de coupe pour supprimer une partie d’objets indésirable.

 Cliquez sur le segment à ajuster :

images/22RI069.png

Dans l’exemple ci-après, on utilise l’option de sélection Trajet pour ajuster plusieurs objets. En effet, dans ce cas, l’option Trajet évite de sélectionner une par une les parties d’objets à ajuster.

Pour activer l’option Trajet, cliquez dans une zone libre et indiquez la direction du trajet. Tous les segments en intersection avec la trajectoire seront ajustés.

images/22RI0610.png

L’option arête Sécante

Cette option permet d’identifier les arêtes entre lesquelles des segments doivent être ajustés, de façon à ignorer certaines intersections et éviter l’usage d’ajustement à répétition.

 Activez la fonction Ajuster images/22RIi0623.png et dans la fenêtre de commande cliquez sur l’option arête...

Prolongement d’objets

 Dans le groupe de fonctions Modification, cliquez sur l’icône déroulante Prolonger images/22RIi0624.png.

 Sélectionnez un objet à prolonger en pointant la partie de l’objet qui doit être prolongée, ou, dans la fenêtre de commande, sélectionnez une option.

images/22RI0613.png

Vous pouvez prolonger des objets pour qu’ils se terminent exactement à une limite définie par un ou plusieurs objets.

Notez que tout comme Ajuster, Prolonger peut utiliser une ou plusieurs limites.

Il faut d’abord sélectionner les objets servant de limites.

Les lignes, arcs, cercles, polylignes 2D et 3D, ellipses, splines... peuvent servir de limites. Vous pouvez qualifier celles-ci par une quelconque méthode de sélection d’objets. 

L’option arêtes de Limite

Cette option permet de prolonger des objets selon des limites présélectionnées.

 Sélectionnez les objets limites et validez par [Entrée].

 Cliquez sur les segments à prolonger.

Exemple

images/22RI0614.png
images/22RI0615.png

L’option Capture

Cette option permet de sélectionner les éléments à prolonger à partir d’une fenêtre de capture.

Exemple

images/22RI0616.png

L’option mOde

Cette option permet de basculer sur du mode Rapide utilisé par défaut au mode Standard correspondant au fonctionnement des versions antérieures à AutoCAD...

Coupure d’objets

La coupure d’un objet peut s’effectuer de deux façons. Soit l’objet est coupé par un point (on obtient deux objets), soit l’objet est coupé par deux points (une partie de l’objet est supprimée). À la différence de la commande Ajuster, Coupure ne nécessite pas la sélection d’arêtes délimitant la partie à supprimer.

1. Coupure à un point

Cette méthode coupe l’objet en deux objets distincts. Vous devez préciser le point de coupure.

 Déroulez le groupe de fonctions Modification (onglet Début), cliquez sur l’icône Couper au niveau du point images/22RIi0625.png.

AutoCAD affiche :

images/13RI633.png

 Sélectionnez l’objet à couper.

images/13RI634.png

Vous spécifiez ici le point de coupure (une intersection par exemple).

2. Coupure par deux points

Cette méthode coupe une partie de l’objet. À la différence de l’option ci-dessus, les deux points précisés sont différents. Ils définissent la partie à couper.

 Dans le groupe de fonctions Modification, cliquez sur l’icône Coupure images/22RIi0626.png.

AutoCAD affiche :

images/15RI686.png

 Sélectionnez l’objet à couper.

images/15RI685.png

 Effectuez un clic droit et choisissez l’option Premier point.

Vous devez ensuite sélectionner les deux points matérialisant la partie à supprimer...

Raccordement d’objets

 Dans le groupe de fonctions Modification (onglet Début), choisissez l’icône déroulante Raccord Images/09RI05V2024.png.

Vous pouvez raccorder deux lignes, arcs, cercles, polylignes, ellipses, splines, droites et demi-droites par un congé d’un rayon prédéfini. La longueur des entités originales est ajustée de sorte que celles-ci se terminent exactement sur l’arc. Les entités à raccorder seront suivant le cas soit écourtées ou allongées, soit inchangées. AutoCAD vous propose la ligne d’options suivante :

images/15RI689.png

 Sélectionnez le premier objet.

images/15RI690.png

 Déplacez le pointeur sur le deuxième objet et constatez l’aperçu du raccord comme dans la figure ci-dessous.

images/15RI691.png

 Cliquez sur la partie à raccorder pour confirmer la mise en place du raccord.

Le congé est créé avec le rayon courant.

L’option Rayon

Vous utilisez l’option Rayon pour modifier le rayon du raccord à mettre en place :

Le message ci-dessous est affiché :

images/15RI692.png

 Précisez la valeur du nouveau rayon, et validez par [Entrée].

AutoCAD requiert ensuite la sélection du premier objet à raccorder :

images/15RI693.png

Puis le message suivant demande la sélection du second objet à raccorder.

images/15RI694.png

Pour raccorder des cercles et des arcs par exemple, il y a souvent plusieurs possibilités....

Chanfreinage d’objets

Chanfreinage selon deux écarts

 Dans le groupe de fonctions Modification (onglet Début), choisissez l’icône déroulante Chanfrein Images/09RI06V2024.png.

Vous pouvez couper deux lignes sécantes à une distance donnée de leur intersection et joindre les deux extrémités coupées par une nouvelle ligne.

Le message ci-dessous est affiché :

images/15RI699.png

 Sélectionnez l’option Ecart.

Le message suivant est affiché :

images/15RI701.png

 Spécifiez la valeur du premier écart (0.4 dans l’exemple).

Le message suivant est affiché :

images/15RI702.png

 Spécifiez la valeur du second écart (0.8 dans l’exemple).

Le message suivant est réaffiché :

images/15RI699.png

 Sélectionnez la première ligne à chanfreiner (P1 dans l’exemple).

AutoCAD affiche :

images/15RI700.png

 Sélectionnez la seconde ligne à chanfreiner (P2 dans l’exemple).

images/chanfr1.png

Chanfreinage selon un angle

L’option ANgle

Cette option enrichit la façon de créer des chanfreins. Avec l’option Ecart vue dans l’exemple précédent, vous agissez sur deux distances. Dans de nombreux cas, les données sont différentes, et l’option ANgle est plus adaptée. Elle permet un chanfrein avec une seule distance et un angle. Cette distance (écart) est affectée à la ligne sélectionnée...

Modification de la longueur d’un objet

Vous pouvez avec cette commande modifier la longueur d’un ou de plusieurs objets. Seuls les objets ouverts sont modifiables (lignes, arcs, splines, polylignes 2D).

 Déroulez le groupe de fonctions Modification, et choisissez le bouton Modifier la longueur Images/09RI07V2024.png.

AutoCAD affiche :

images/15RI709.png

L’option DIfférence

La DIfférence permet de modifier la longueur de l’objet en indiquant la longueur à retirer ou à ajouter. Le message est le suivant :

Entrez la différence de longueur ou [Angle] : 

Une valeur négative retire la longueur spécifiée, alors qu’une valeur positive ajoute la longueur spécifiée. Pour les arcs, Angle permet de retirer ou d’ajouter une portion d’arc.

Notez qu’il faut à nouveau sélectionner l’objet à modifier. C’est la sélection qui détermine le côté à modifier.

L’option Pourcentage

Permet de modifier la longueur de l’objet en indiquant la longueur finale en pourcentage.

Ce pourcentage peut être inférieur ou supérieur à 100. La partie sélectionnée détermine la partie à tronquer ou à prolonger. Le message est le suivant :

Entrez la longueur en pour cent<100.0000>: 

L’option TOtal

Permet de modifier la longueur de l’objet en indiquant directement la longueur...

Jonction des objets

Cette fonction permet de joindre des objets de même type de façon à ce qu’ils forment un objet unique sans coupure, tel qu’une polyligne ou une spline par exemple.

La fonction Joindre est utilisable avec les objets suivants : Ligne, Arc, Polyligne, Arc elliptique et Spline.

Ces objets doivent être jointifs.

Les lignes colinéaires (sur la même droite) sont converties en une seule ligne. Dans le cas contraire, vous obtenez une polyligne.

Les arcs situés sur le même cercle virtuel (même rayon) sont convertis en un seul arc. Dans le cas contraire, vous obtenez une polyligne.

Les polylignes peuvent être jointes par des objets lignes et arcs. Il s’agit de polylignes 2D (dans le même plan).

Les arcs elliptiques situés sur la même ellipse virtuelle sont convertis en un seul arc elliptique. Dans le cas contraire, vous obtenez une spline.

Les splines doivent être contiguës (pas de tangence obligatoire).

 Déroulez le groupe de fonctions Modification, choisissez l’icône Joindre Images/09RI08V2024.png.

AutoCAD demande la sélection de l’objet source et les objets à joindre. Le message varie selon le type d’objet source sélectionné.

Fusionner des courbes

AutoCAD permet de raccorder deux courbes à l’aide d’une spline indépendante et tangente aux deux courbes ouvertes.

Les courbes ouvertes sont des lignes, polylignes, arcs, ellipses, hélices ou splines.

images/12RI635.png

 Dans le groupe de fonctions Modification, choisissez l’icône déroulante Fusionner les courbes Images/09RI09V2024.png.

AutoCAD affiche le message suivant :

images/13RI645.png

L’option CONtinuité permet de préciser l’un des deux types de fusion : continuité de tangence (G1) ou continuité de courbure (G2). Voir aussi la création de splines.

 Sélectionnez le premier objet à fusionner en privilégiant l’extrémité à fusionner.

Sélectionnez le deuxième objet : 

 Déplacez le pointeur sans cliquer sur le second objet (du côté de l’extrémité à fusionner) et constatez l’aperçu du résultat avant de confirmer la sélection en cliquant. 

La spline est créée.

 Cliquez sur celle-ci pour la modifier si nécessaire.

images/12RI636.png

Modification des propriétés d’objets

 Activez l’onglet Vue. Dans le groupe de fonctions Palettes, cliquez sur l’icône Propriétés

images/22RI0618.png

La fenêtre Propriétés s’affiche de deux façons. Soit elle reste flottante et elle est redimensionnable à souhait ; soit elle est ancrée à gauche ou à droite de la zone graphique.

Vous pouvez agir sur les propriétés courantes, changer les propriétés d’un ou de plusieurs objets en simultané, modifier la géométrie ou les caractéristiques propres à un ou plusieurs objets.

Cette commande peut être utilisée de diverses façons et réagit selon la sélection en cours :

  • Si aucun objet n’est sélectionné, vous accédez aux propriétés et caractéristiques courantes, telles que le calque, la couleur, le type de ligne, l’échelle du type de ligne, l’épaisseur de ligne, la hauteur d’objet (épaisseur), le style de tracé, le positionnement de la vue en cours, l’échelle d’annotation courante, l’activation de l’affichage de l’icône du SCU, l’affichage de l’icône du SCU à son origine, l’affichage de l’icône du SCU par fenêtre et le nom du SCU courant.

  • Si plusieurs objets sont sélectionnés, vous accédez aux changements des propriétés générales des objets telles que le calque, la couleur, le type de ligne, l’échelle du type de ligne, le style de tracé, l’épaisseur de ligne, l’hyperlien associé, la hauteur d’objet (épaisseur). Si le type d’objet est le même pour tous les objets sélectionnés (ex. : plusieurs lignes ou plusieurs textes), vous pouvez agir sur l’ensemble des caractéristiques en même temps.

  • Si un seul objet est sélectionné, vous accédez aux propriétés, à la géométrie de l’objet, ainsi qu’à ses caractéristiques spécifiques. Vous pouvez agir sur le calque, la couleur, le type de ligne, l’échelle du type de ligne, le style de tracé, l’épaisseur de ligne...

Copie des propriétés

La copie des propriétés s’effectue depuis un objet à sélectionner vers d’autres objets, dans le dessin courant ou vers d’autres dessins AutoCAD. Vous pouvez copier les propriétés suivantes : le calque, la couleur, le type de ligne, l’échelle du type de ligne, l’épaisseur de ligne, l’épaisseur et le style de tracé.

Pour le texte : les propriétés de texte.

Pour le hachurage : les propriétés de hachurage.

Pour la cotation : les propriétés de cote.

 Dans le groupe de fonctions Propriétés (onglet Début), cliquez sur l’icône Copier les propriétés images/22RIi0631.png.

AutoCAD demande la sélection de l’objet contenant les propriétés à copier :

images/15RI719.png

Puis le message suivant apparaît :

images/22RI0625.png

Tous les objets sélectionnés adoptent les caractéristiques de l’objet source. Dans certains cas, la copie de toutes les caractéristiques n’est pas souhaitable.

Choisissez l’option PAramètres. La boîte de dialogue suivante s’affiche :

Images/09RI10V2024.png

Par défaut, toutes les propriétés sont copiées. Chacune d’entre elles est cochée. Il vous suffit de décocher les propriétés adaptées pour limiter la copie à un changement...

Édition de polyligne

Vous pouvez modifier une polyligne existante : changer son épaisseur, fermer une polyligne ouverte (ou inversement), joindre plusieurs entités pour obtenir une seule polyligne. Vous pouvez aussi déplacer ou insérer un sommet, intervenir sur l’épaisseur d’un segment. Enfin, vous lissez la polyligne et agissez sur la génération du type de ligne aux différents sommets de la polyligne.

 Déroulez le groupe de fonctions Modification (onglet Début), cliquez sur l’icône Modifier polyligne Images/09RI11V2024.png.

AutoCAD demande la sélection d’une polyligne :

images/15RI722.png

Si l’objet est un arc ou une ligne, AutoCAD affiche :

images/15RI723.png

Appuyez sur [Entrée] pour transformer le segment en polyligne.

AutoCAD affiche :

images/15RI724.png

Les options sont détaillées ci-après :

Clore : ferme une polyligne ouverte.

Joindre : permet de lier un ou plusieurs segments à une polyligne. Les segments doivent être liés par leurs extrémités. Le résultat donne une seule et même polyligne.

LArgeur : modifie la largeur (ou l’épaisseur) globale de la polyligne.

Modif-sommet : permet d’intervenir sur chacun des sommets de la polyligne. Les sous-options sont détaillées un peu plus loin.

Ajuster : donne un lissage de type Spline. La courbe obtenue passe par les points (sommets initiaux). Cette courbe est souvent...

Décomposition

AutoCAD utilise plusieurs objets complexes comme les cotations, les blocs, les polylignes ou les hachures. Chaque objet est considéré comme un seul élément, même si à l’origine plusieurs éléments le constituaient. Il est parfois utile de dissocier ces objets pour travailler avec les éléments initiaux.

 Dans le groupe de fonctions Modification (onglet Début), cliquez sur l’icône Décomposer Images/09RI12V2024.png.

AutoCAD attend la sélection d’un ou de plusieurs objets, puis le ou les dissocie.

Voici le résultat des diverses décompositions :

  • Une polyligne est remplacée par des lignes et des arcs avec une épaisseur de zéro.

  • Un bloc est remplacé par les éléments le composant initialement avec leurs caractéristiques d’origine (calque, couleur et type de ligne).

  • Une cotation est remplacée par des lignes, des solides ou polylignes et un texte (à éviter).

  • Une hachure est remplacée par des lignes (à éviter).

  • Un réseau associatif perd son associativité.

Édition de spline

Vous pouvez supprimer, ajouter ou déplacer les points de contrôle de la spline. Vous pouvez ajuster, affiner, fermer ou ouvrir la spline. Vous pouvez encore modifier les tangentes aux sommets.

L’édition de spline est possible sur deux types de courbes :

  • La polyligne lissée (cubique ou quadratique). Cette courbe s’inspire des courbes de Bézier. Elle ne permet pas (en tant que polyligne) une grande précision dans les modifications locales.

  • La "vraie" spline NURBS générée par la commande Spline. Cette courbe passe par une série de points de définition (de lissage) et s’appuie sur des points (ou sommets) de contrôle. Voir les figures ci-après. Contrairement à la polyligne, elle permet une grande précision, même dans les modifications locales.

Il faut bien faire la différence entre les points de définition (ou de lissage) et les points (ou sommets) de contrôle. Les points de définition sont les points précisés dans la commande Spline. Tous ces points sont sur la courbe. Les points de contrôle (ou sommets) apparaissent lors de l’édition de la spline. Ils sont placés sur le polygone de contrôle de la spline.

images/11i609.png

 Déroulez le groupe de fonctions Modification, et cliquez sur l’icône Modifier spline Images/09RI13V2024.png.

AutoCAD demande la sélection...

Édition de texte

Cette commande vous permet de modifier tout type d’annotation : le contenu d’un texte sur une ligne, un paragraphe, un texte de cotation ou une définition d’attribut.

 Effectuez un double clic sur l’annotation à éditer (ou sélectionnez le texte, clic droit Editer textmult) pour afficher l’onglet contextuel suivant :

images/22RI0626.png

La fenêtre Propriétés permet d’éditer un texte très rapidement. Vous pouvez intervenir sur le style, la justification, la hauteur, la rotation, les effets de symétrie...

Justification des textes par lot sans déplacement

AutoCAD permet de changer la justification d’un ensemble de textes sans modifier l’emplacement des textes. Ceci est très pratique lorsque le texte est, par exemple, calé dans une cellule ou dans une structure de tableau ; le changement de justification conserve le positionnement précis des textes et évite toute redisposition manuelle.

 Déroulez le groupe de fonctions Texte (onglet Annoter), cliquez sur l’icône Justifier images/22RIi0632.png.

images/16RI606.png

 Au message ci-dessus, sélectionnez les objets et validez la sélection par [Entrée].

Le message ci-dessous est affiché.

images/15RI733.png

 Choisissez la nouvelle justification des textes.

Édition de hachurage

Cette commande permet de modifier le motif d’un hachurage existant.

 Déroulez le groupe de fonctions Modification (onglet Début), cliquez sur l’icône Modifier les hachures Images/09RI14V2024.png.

images/15RI734.png

Au message ci-dessus, sélectionnez une hachure et validez la sélection par [Entrée].

La boîte de dialogue ci-dessous est affichée :

Images/09RI15V2024.png

Vous interchangez les motifs prédéfinis, utilisateur ou personnalisés, et en fonction du motif, de l’échelle, de l’angle ou de l’espacement, vous ajoutez des objets ou supprimez des contours. Vous pouvez hériter d’un motif de hachurage du dessin. Vous pouvez modifier l’ordre de tracé et l’origine des hachures. Vous pouvez utiliser l’aperçu pour visualiser les modifications.

Une technique très simple consiste à sélectionner le motif de hachures et à en modifier les paramètres dans l’onglet contextuel Editeur de hachures ci-dessous :

images/20RI602.png