Blog ENI : Toute la veille numérique !
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
Accès illimité 24h/24 à tous nos livres & vidéos ! 
Découvrez la Bibliothèque Numérique ENI. Cliquez ici
  1. Livres et vidéos
  2. Référencement de votre site web (7e édition)
  3. Les autres outils de recherche
Extrait - Référencement de votre site web (7e édition)  Intelligence artificielle et outils Google pour optimiser le SEO
Extraits du livre
Référencement de votre site web (7e édition) Intelligence artificielle et outils Google pour optimiser le SEO Revenir à la page d'achat du livre

Les autres outils de recherche

Les autres outils de recherche

Deux types d’outils, à l’origine très différents, sont spécialisés dans la recherche d’informations sur Internet : les moteurs et les annuaires.

1. Moteurs et annuaires

a. Les moteurs

Un moteur de recherche fonctionne sur le principe des mots-clés. Un moteur regroupe un ensemble de pages web classées dans sa « collection (base de données) » de pages en fonction, entre autres, de critères utilisant ces mêmes mots-clés.

Un mot-clé est un terme utilisé :

  • par l’internaute pour chercher une information,

  • par le moteur pour indexer les pages web.

Pour résumer, lorsque l’internaute lance la recherche (requête) sur une expression clé qu’il saisit dans la barre de recherche du moteur, un programme logiciel spécialisé, appelé « pider » ou « crawler », va fouiller dans sa base de données contenant les pages indexées puis « remonte » les pages web qui contiennent l’expression clé recherchée.

Un moteur liste dans sa base de données des pages web, et non des sites.

Le référencement s’effectue sur les moteurs de manière logicielle, à l’aide de petits programmes, ou robots, chargés de visiter les pages web et d’en suivre les liens.

Les moteurs revendiquent un très grand nombre d’URL (adresses de pages web) stockées dans leur base (plusieurs trillions pour Google par exemple) sans qu’il soit possible toutefois d’en connaître le nombre exact.

b. Les annuaires

Un annuaire regroupe et affiche les sites web par catégories et sous-catégories, comme dans une immense médiathèque. Les sites web sont ainsi classés par thème, selon leur contenu...

Les moteurs alternatifs

Google n’est pas le seul même s’il écrase ses concurrents depuis plus de 20 ans. D’autres outils existent, ou essaient d’exister, en jouant sur les points faibles de Google.

On trouve en ligne des métamoteurs, des moteurs solidaires, et des géants…

Il ne faudra pas les négliger dans votre stratégie SEO.

1. Bing

C’est le moteur de la firme Microsoft. Son robot fournit également d’autres moteurs comme Qwant par exemple, même si la dépendance de Qwant vis-à-vis de Bing a diminué depuis 2016. Bing est le deuxième moteur le plus utilisé bien qu’il soit placé très loin derrière Google. À titre informatif, en janvier 2023, 8,85 % des utilisateurs d’Internet dans le monde ont lancé des recherches depuis le moteur de recherche Bing. Ainsi, vous trouvez les mêmes fonctionnalités et les mêmes principes de recherche que sur Google, y compris l’orientation vers un moteur de réponse et affichage des réponses en Position 0.

Tout comme Google, il propose un service de gestion et de suivi pour les webmasters.

images/04OW002N.png

2. Qwant, le moteur français

Qwant capte 0,53 % des recherches au mois de 2023. Le point fort revendiqué de Qwant est la protection des données : le moteur ne pose pas de cookies, ne géolocalise pas, ne traque pas les clics.

Il propose également une version junior pour les enfants (6-13 ans), très utilisée dans les écoles (https://www.qwantjunior.com/). L’index de cette version est épuré de certains sites à caractères adultes ou/et commerciaux.

Par ailleurs, Qwant dispose aussi d’une fonctionnalité Maps, un service de cartographie qui ne vous traque pas.

images/04OW003N.png

Son ergonomie diffère de celle de Google et Bing avec notamment le menu en position latérale gauche.

Sachez également que plus les moteurs sont utilisés, plus...

Les annuaires

Les annuaires peuvent être généralistes, spécialisés (par thématique) ou géographiques.

Vous pouvez trouver une liste non exhaustive d’annuaires ici : http://www.e-annuaires.com

Cette liste peut vous aider à identifier les annuaires sur lesquels vous souhaitez référencer votre site. L’intérêt du référencement sur les annuaires se situe dans l’obtention de backlinks, mais attention, Google a tendance à déprécier les liens entrants issus de pages contenant une grande quantité de liens, ce qui est bien sûr le cas de tous les annuaires.

Le comportement de l’internaute

Comment se comportent les internautes lorsqu’ils cherchent une information ?

Ces informations vous aideront à mettre en place une stratégie SEO ad hoc.

  • Les outils de recherche apportent l’essentiel du trafic sur un site web, même comparativement aux réseaux sociaux : le SEO a encore de beaux jours devant lui.

  • Plus de 90 % des propriétaires de smartphone effectuent des recherches quotidiennes : il est temps d’orienter votre site vers le mobile.

  • La moitié des requêtes incluent au minimum 4 mots.

  • Plus de 60 % des clics vont sur les trois premiers liens bleus.

  • Les ¾ des internautes ne vont pas au-delà de la première page des SERP.

  • Près d’un tiers (27 %) des utilisateurs en ligne dans le monde utilisent la recherche vocale mobile : il est temps de vous pencher sur le sujet.

  • Les recherches Google « à proximité » augmentent de façon exponentielle : vous allez vous concentrer aussi sur le référencement local.

  • Une vidéo a 50 fois plus de chances qu’un texte d’être affichée en première page.

Google Search Generative Experience (SGE), la recherche du futur ?

1. Google SGE, qu’est-ce que c’est ?

Search Generative Experience (Expérience de Recherche Générative ou SGE) représente une nouvelle option de la page de résultats de Google, la SERP, exploitant l’intelligence artificielle. Plutôt que de simplement diriger les utilisateurs vers des sites via des liens classiques, cette fonctionnalité offre une réponse directe à la question posée par l’internaute. Google présente la SGE comme une expérience initiale, marquant ainsi le commencement vers la conception d’un moteur de réponse entièrement alimenté par l’IA. Actuellement, elle n’est pas encore disponible directement sur Google.com, mais elle peut être testée en version bêta.

images/04OW013N.png

Source : https://invox.fr/ressources/seo/google-sge/

a. Comment ça fonctionne ?

Comme vous l’aurez compris, jusqu’alors, une fois sa requête saisie dans Google, l’utilisateur avait l’habitude de cliquer généralement sur les trois premiers résultats naturels suggérés. Désormais, grâce à la SGE, il peut recevoir une réponse complète directement issue de l’intelligence artificielle, affichée dans un encart en haut de la SERP. Les résultats naturels...

Synthèse de la première partie

Les internautes utilisent les outils de recherche pour trouver de l’information parmi les trillions de pages, les milliards d’images et de vidéos présentes sur le Web.

Deux types d’outils de recherche se partagent le marché sur la toile : les moteurs et les annuaires. Les moteurs sont beaucoup plus utilisés que les annuaires, surtout le plus gros d’entre eux, Google. 

Un mot-clé sert à chercher de l’information, est utilisé par le moteur pour classer les pages dans les index, sert au référenceur à optimiser son site en vue d’un bon référencement.

Votre objectif est d’attirer sur votre site des internautes, d’être dans les premières pages (idéalement dans les trois premiers rangs de la première page) de résultats des outils de recherche pour les mots-clés que vous avez choisis.

La recherche sémantique a modifié la donne : les moteurs affichent toujours plus d’informations pertinentes sur les SERP. L’avènement du Web sémantique modifie également les techniques de SEO.

La SGE va certainement modifier les comportements de recherche à l’avenir mais il s’agit simplement d’une évolution dans le domaine.

Vous savez désormais comment les moteurs fonctionnent, comment...